Archives de Tag: Comexim

Entretenir et ranger ses soutiens-gorges

Vous êtes-vous déjà demandé à combien de temps s’élevait la durée de vie d’un soutien-gorge ? Généralement, la réponse des fabricants de lingerie à cette question est la même : six mois, pas plus ! Certains vont même jusqu’à dire qu’un soutien-gorge devrait se diriger vers la poubelle au bout de quatre mois (j’avais lu ça dans un article une fois, j’avais ri très fort). En réalité, six mois est une longévité bien courte et la durée que peut vous tenir un soutien-gorge dépend de plusieurs facteurs :

  • La qualité du soutien-gorge
  • La taille
  • Le roulement
  • L’entretien

La qualité du soutien-gorge joue évidemment un rôle très important, mais ce n’est pas la seule chose qui entre en ligne de compte. La taille compte aussi, car un soutien-gorge à la mauvaise taille se détériore plus rapidement. Par exemple, si ses bonnets sont trop petits, notamment chez les fortes poitrines, il a de plus fortes chances de voir ses armatures se briser en deux. Si vous avez un soutien-gorge pas trop pourri et à la bonne taille, vous êtes partis pour de longs mois de joie ensemble, mais vous pouvez encore prolonger cette durée de vie avec quelques stratégies et méthodes d’entretien assez simples.

Pas deux jours de suite, ou l’importance d’un bon roulement

C’est la règle la plus importante si vous voulez éviter que vos soutiens-gorges ne se détendent trop vite : ne portez jamais le même soutien-gorge deux jours d’affilée. (En vrai vous pouvez le faire de temps en temps, il ne s’autodétruira pas sur vos seins, mais mieux vaut éviter.) L’élastique d’un soutien-gorge a besoin de se reposer, et en respectant ce temps de repos vous lui permettrez de ne pas être totalement distendu et de perdre tout son maintien au bout de quelques mois. Si vous tirez dessus en permanence, il perdra très vite de son élasticité et vous aurez dépensé de l’argent pour rien.

Pour moi, un roulement correct commence à trois soutiens-gorges. Vous ne tiendrez peut-être pas des années comme ça, mais ça reste suffisant pour que les soutiens-gorges ne soient pas surmenés. Plus vous en avez et mieux ce sera de ce point de vue-là, mais vous pourrez peut-être vous octroyer un an ou deux de bons et loyaux services avec un roulement à trois soutiens-gorges, ce qui n’est déjà pas si mal. À titre personnel j’ai un très gros roulement (ahem), et mes soutifs se détendent très, très peu, leur dégradation est si lente que je compte bien les garder des années encore.

Comment laver avec amour (en machine)

S’il y a bien un truc qui peut drastiquement raccourcir la durée de vie d’un soutif, voire lui être fatal, c’est un lavage trop indélicat.

Laver sa lingerie à la main est évidemment ce que vous pouvez faire de mieux, mais ça peut être pénible et on n’a pas forcément le temps pour ça. Sauf si vos soutiens-gorges sont très fragiles où comportent des matériaux qui ne passent vraiment pas en machine, vous pouvez les mettre à la machine à laver. Mais pas n’importe comment.

Mon beau filet à lingerie (achetez-en, ça coûte que dalle)

Mon beau filet de lavage (achetez-en, ça coûte que dalle)

  • Restez à température basse. Pas plus de 40°C de préférence, hein, c’est du bon sens mais je préfère le dire quand même.
  • Utilisez un filet de lavage. En mettant vos soutiens-gorges directement dans la machine, vous prenez le risque de beaucoup les abîmer. Un filet de lavage c’est bien utile et ça ne coûte pas cher, donc je vous recommande d’investir si vous n’en avez pas déjà un chez vous. Si vous n’en avez pas sous la main, vous pouvez prendre une taie d’oreiller, mettre votre soutien-gorge dedans et la nouer avant de la passer en machine (le top du top c’est les taies avec un zip mais perso j’en ai pas), c’est moins pratique mais ça protège aussi bien. Vos soutiens-gorges se porteront mieux si vous ne les mélangez pas à d’autres textiles moins délicats, alors n’hésitez pas à acheter plusieurs filets pour vous faire de grosses lessives avec uniquement de la lingerie.
  • Fermez vos soutiens-gorges avant de les mettre en machine. C’est important de les attacher, sinon les petits crochets vont se prendre dans d’autres vêtements, se détériorer voire aller abîmer le tissu ou la dentelle des bonnets. Bref, ça va foutre la merde, donc fermez-les bien.
  • Pas de sèche-linge. Vraiment. Pas de sèche-linge. Jamais. Il n’y a rien de tel pour massacrer sa lingerie. N’allez pas ruiner tous vos efforts.

Comment laver avec amour (à la main)

Bon, et si jamais vous avez des soutiens-gorges qui ne passent pas au lave-linge ou que vous êtes motivéEs pour prendre vraiment soin de votre lingerie, alors il faut aussi qu’on parle du lavage à la main.

La première chose, c’est de choisir sa lessive. Il existe des nettoyants spécial lingerie, et certains ont très bonne réputation (celui de chez Soak, par exemple). Cependant, il existe une solution encore plus simple et qui marche très bien : le shampoing pour bébé. Personnellement je n’ai jamais possédé de lessive spécifiquement conçue pour la lingerie car en France c’est pas si facile de s’en procurer et qu’en plus ça coûte assez cher, je m’en tire au Mixa Bébé et je n’ai jamais eu de souci.

Y E S

Y E S

Pour le lavage en lui-même c’est très simple, je remplis mon lavabo d’eau pas trop chaude, je mets une lichette de shampoing, je laisse un peu tremper mes soutiens-gorges puis je rince et je sors. S’il y a des tâches (genre les soutiens-gorges blancs qui grisent un peu, les éventuelles tâches de déodorant ou même de sang si vous êtes hardcore, je sais pas), je frotte tout doucement, avec du savon si la tâche est vraiment tenace. Vraiment rien de sorcier, le plus compliqué c’est encore de trouver le temps de le faire.

bon trempaj

bon trempaj

Il est préférable de ne pas essorer pas vos soutiens-gorges, sinon vous allez les abîmer. Si vous avez des bonnets moulés qui ont absorbé plein d’eau, pressez-les contre la surface de l’évier (dans le sens du bonnet si vous voulez minimiser les dégâts au maximum) ou utilisez votre poing pour conserver la forme du bonnet pendant que l’autre main presse dessus (ça marche encore mieux si, contrairement à moi, vos mains ne sont pas minuscules).

Un essorage gentil qui ravira grands et petits

Un essorage gentil qui ravira grands et petits

Pour extraire encore plus d’eau, vous pouvez envelopper les soutiens-gorges dans une serviette-éponge et appuyer (pas trop fort) avant de mettre à sécher. Le meilleur séchage c’est de faire sécher à plat mais je le fais rarement car 1) ça prend une plombe comme ça et 2) j’ai pas toujours 5 m² de surface plane à disposition pour y laisser sécher mes soutifs pendant des heures. Les suspendre par l’entre-bonnets sur un bon vieux séchoir en plastique de chez Tati marche très bien aussi.

Et sinon, on lave tous les combien ?

Tout ça c’est bien beau, mais ça ne nous dit pas à quelle fréquence il faut laver nos soutiens-gorges. Bon. On va pas dire qu’on s’en fout mais bon, c’est vrai qu’on s’en fout un peu, ou en tout cas que ça n’a pas grande importance. Si vous les lavez trop souvent, de surcroît en machine, c’est sûr qu’ils vont se détériorer plus rapidement, donc pas la peine d’être trop rigide et de s’astreindre à laver son soutif tous les soirs. C’est aussi vrai que si vous ne les lavez vraiment jamais, la saleté et les graisses naturellement présentes sur votre peau ou dans vos produits pour le corps vont abîmer les matériaux dont est fait votre soutien-gorge. Il faut donc les laver régulièrement mais pas trop, ce qui, soyons honnêtes, ne veut rien dire. C’est vous qui voyez, tout dépend de votre temps et de vos préférences. Si vous avez le temps de laver vos soutiens-gorges à la main cinq fois par semaine avec un détergent délicat, après tout je ne vois pas en quoi ça poserait problème. Pour ma part, dès qu’un soutien-gorge ne sent plus du tout le propre ou que je me dis « tiens, celui-là ça commence à faire un bail que je l’ai pas nettoyé », je le mets de côté pour le mettre à laver et franchement je ne pense pas qu’il me soit utile de me prendre la tête plus que ça sur le sujet.

Ranger dans le respect

C’est l’heure de parler de ce qui se passe dans nos tiroirs à soutifs car voyez-vous, un soutien-gorge ça ne se stocke pas n’importe comment.

Stocker son soutien-gorge avec l'entre-bonnets tout torsadé, un bon moyen d'anéantir efficacement son soutif

Stocker son soutien-gorge avec l’entre-bonnets tout torsadé, un bon moyen d’anéantir efficacement son soutif

Pour les soutiens-gorges à bonnet non-rigides, il n’y a pas énormément de précautions à prendre niveau rangement, si ce n’est ne pas les tordre dans tous les sens, ne pas les écrabouiller, etc. Plutôt simple jusque là.

Je sais que c'est tentant de plier ses soutifs moulés comme ça mais en vrai c'est pas top

Je sais que c’est tentant de plier ses soutifs moulés comme ça mais en vrai c’est pas top

Pour les soutiens-gorges moulés, coqués, rembourrés, c’est une autre paire de manches car il est plus difficile de les stocker sans les abîmer.
Il ne faut pas écraser les bonnets, donc éviter de les empiler les uns sur les autres en appuyant dessus pour que ça rentre dans le tiroir. Il ne faut pas non plus inverser les bonnets, c’est-à-dire les retourner dans le sens inverse de celui où ils seront portés. Quand on plie en deux un soutien-gorge pour le ranger, il y a un bonnet dans le bon sens et un bonnet qui se retrouve retourné, ce n’est donc pas une très bonne méthode pour ranger les soutiens-gorges moulés.

Mon tiroir à soutiens-gorges (photo étonnamment difficile à prendre, merci de votre compréhension)

Mon tiroir à soutiens-gorges (photo étonnamment difficile à prendre, merci de votre compréhension)

Ce que je fais chez moi, c’est que je range mes soutiens-gorges à la verticale. Je trouve ça pratique car ça permet d’en stocker plus dans de meilleures conditions et de tous les voir d’un coup d’œil dès que j’ouvre mon tiroir.

Pour les soutiens-gorges à bonnets « mous », je les replie instinctivement en les pliant en deux et en rabattant soigneusement bande et bretelles sur l’arrière (c’est mieux de les agrafer avant de les ranger mais je vais pas vous mentir, je le fais jamais car j’ai la flemme).

Pour les soutiens-gorges à bonnets rigides, je ne les plie pas du tout. Je les place debout dans le tiroir tels quels, les uns à la suite des autres, de telle sorte à ce que les bonnets s’emboîtent et ne soient déformés à aucun moment.

img_20161101_173735-2

Bon, j’ai bien conscience que cette méthode prend de la place et que tout le monde n’est pas une maniaque des soutifs avec un tiroir entier à leur consacrer (tant pis pour vous). Je sais aussi qu’il y a des gens normaux qui trouveraient cet espace de tiroir mieux employé à stocker des trucs sensés et raisonnables, comme des courriers du Trésor Public ou des jouets pour chien. Je comprends ces gens et je les respecte. Sachez  donc que, comme pour tout ce que je raconte sur ce blog, vous êtes libres de ne pas faire comme moi et même de maltraiter vos soutiens-gorges si ça vous chante, car après tout ce sont les vôtres. Et même si vous avez à cœur de ranger votre lingerie de la manière la plus respectueuse possible, il existe d’autres techniques que la mienne ! Vous pouvez par exemple les suspendre sur des cintres (il existe même des cintres prévus pour), ou inventer votre propre méthode, c’est vous qui décidez.

On trouve vraiment de tout sur Aliexpress

On trouve vraiment de tout sur Aliexpress

Voilà pour cet article, j’espère que c’est pas trop décevant pour un retour après un an sans rien poster. Je suis désolée de revenir comme une fleur comme ça, mais c’est vrai que j’ai été prise par plein d’autres choses. Je me suis dit que ce serait bien de revenir avec un article un peu pratique qui parle à tout le monde. La prochaine étape maintenant, avant de reposter régulièrement, c’est de m’atteler à la modération des commentaires (il y en a une tonne, désolée pour ça). J’ai aussi pas mal de mails en suspens, et là je sais pas si je répondrai à tout, mais n’hésitez pas à revenir en commentaires si jamais vous avez toujours besoin de moi et que j’ai pas répondu à vos mails. Encore désolée de vous avoir laisséEs de côté mais n’ayez crainte, YOUR GIRL IS BACK.

Moi quand je reviens dans le blog game

Moi quand je reviens dans le blog game

PS : Je précise que cet article n’est sponsorisé par aucune marque de lingerie ni par Soak, ni par Mixa, ni par Tati. J’en profite pour glisser aux responsables de chez Tati que si toutefois ils souhaitent me sponsoriser, je suis preneuse car j’aime Tati de tout mon cœur et de toute mon âme.

PPS : Merci à celles et ceux qui ont eu le courage de me lire jusque là. Pour vous récompenser, je vais vous révéler une technique secrète de lavage de soutien-gorge. Si vous n’avez pas de temps, pas de décontraction et que vous êtes intrépide, vous pouvez prendre votre douche avec votre soutien-gorge. Je dis pas que c’est la meilleure des méthodes mais franchement, c’est pas la pire et ça fait le job. Bonne journée !

Publicités

Billet flemme : Wishlist de janvier 2015

Bonne année les amis !

BONNE ANNÉE ?!

NON.

ANNÉE MAUDITE.

C’EST LES PARTIELS.

J’AI PAS LE TEMPS DE FAIRE DES VRAIS ARTICLES.

ALORS VOICI UNE WISHLIST DE FEIGNASSE AVANT DE RETOURNER RÉVISER.

Avocado Annick in Love

avocado annick in love

Ce soutien-gorge me fait de l’oeil depuis teeeeeeeellement longtemps. C’est assez inattendu, mais je trouve que le vert et le noir vont super bien ensemble. Je trouve que l’Annick in Love fait « conte de fées dans les bois », quoi que ça veuille dire. Je le trouve trop beau.

Freya Deco Delight

deco_delightCe gris façon bas de jogging me donne envie de me rouler en boule sous ma couette avec un thé et des gâteaux. Est-ce que c’est ça qu’on veut en cet hostile janvier d’examens ? Je crois que oui.

Curvy Kate Tease Me

Je ne suis habituellement pas très fan du Tease Me, mais dans cette couleur il me plaît beaucoup. Et le shorty porte-jarretelles qui va avec est tout ce que j’attends de la vie.

Comexim Burgundy

comexim burgundy

Il me faut ma dose de Comexim. Il me la faut maintenant. Et il me faut plus de soutiens-gorges rouges, puisque tous mes vêtements sont rouges. C’est pourtant logique.

Freya Deco Honey

freya deco delight jade

Et là on commence à bien sentir que je suis la dernière blogueuse soutifs de la terre à ne pas posséder de Deco et que j’en souffre. Et c’est vrai, j’en souffre. En plus j’adore cette couleur (« Jade », qu’elle s’appelle), elle me fait d’amour mourir.

Ewa Michalak Czarna Mgiełka

J’aime bien les soutiens-gorges tout transparents, en particulier quand ils sont noirs, et j’en ai pas assez. En plus l’esthétique simple mais efficace, avec les coutures contrastantes et tout, me plaît beaucoup. C’est ça qu’on veut, et puis c’est tout.

Fortnight Mira Longline

Je sais que Fortnight ne fait pas ma taille. Je sais que le Mira dans cette couleur n’existe plus. Je sais que Fortnight est une marque canadienne modeste quasi introuvable en-dehors de l’Amérique du Nord. Mais bigre bougre, qu’est-ce que j’aime ce qu’ils font.

Curvy Kate Luxe

Je n’ai toujours pas de soutien-gorge sans bretelles à ma taille. C’est un scandale. Il faut que ça change.

Voilà, ce billet de la grosse flemme et du manque de temps libre est terminé. Si vous voulez m’aider à acheter toutes ces choses cool, alors rendez-moi service et achetez les choses que je mets en vente. En attendant, je retourne à mes cours et vous souhaite une semaine meilleure que la mienne. Bisous bisous.

 

 

 

 

Comment commander chez Comexim

Dans mon dernier article, je vous parlais de mon nouvel amour pour Comexim. Le seul souci dans cette histoire, c’est que commander chez une petite marque polonaise peut s’avérer un chouïa plus compliqué que de valider son panier Asos la main dans le slip. Le présent article a donc pour but de vous tenir la main et de vous expliquer comment, vous aussi, vous pouvez accéder à la grâce polonaise.

D’abord, choisir la bonne taille

Comexim utilise des tailles européennes qui, pour rappel, sont différentes des tailles anglaises qui sont elles-mêmes différentes des tailles italiennes qui sont elles-mêmes différentes des tailles franco-belgo-espagnoles. ON S’AMUSE BIEN, PAS VRAI ? Seules les tailles anglaises sont standardisées, le plus simple est donc de convertir à partir de là pour trouver sa taille chez Comexim. C’est donc l’heure des tableaux moches, en commençant par le tour de dos.

Taille anglaise

28

30 32 34 36 38

40

Taille française

75

80 85 90 95 100

105

Taille européenne/Comexim

60

65 70 75 80 85

90

Pour les bonnets, c’est un tout petit peu plus compliqué. Il y a une conversion simple possible mais Comexim a tendance à tailler un peu petit, donc il ne faut pas hésiter à prendre le bonnet au-dessus si jamais vous êtes entre deux tailles.

Taille anglaise

B

C

D

DD

E

F

FF

G

GG

H

HH

J

K

Taille Comexim

B

C

D

E

F

G

H

HH

J

K

L

M

N

Donc par exemple, si vous faites un 30E anglais (soit un 80F français), il vous faut probablement du 65F chez Comexim.

Ensuite, passer commande

Si vous tentez de passer commande sur le site de Comexim en utilisant la méthode normale « mettre dans le panier -> valider le panier -> payer », vous aurez probablement un message d’erreur vous disant que la livraison est impossible à votre adresse.

Ce ne sont que de vilains mensonges.

La livraison est tout à fait possible à votre adresse car Comexim livre dans le monde entier.

Ce qu’il faut faire, c’est passer par leur formulaire de contact. Une fois que vous avez repéré ce que vous voulez acheter, utilisez le formulaire et écrivez-leur une liste des articles que vous voulez et en quelle taille, ainsi que le pays de livraison afin qu’ils puissent estimer le coût total de votre achat.

Si vous êtes super motivés, le must c’est de leur écrire en polonais, vous pouvez alors utiliser ce petit guide de traduction. Pour ma part, je n’avais aucune envie de m’amuser à massacrer la syntaxe polonaise alors j’ai préféré leur écrire en anglais et tout s’est bien passé. Le niveau d’anglais d’Anna, la responsable du service client de Comexim, n’est pas génial, mais si vous utilisez un anglais simple et intelligible vous n’aurez aucun souci. Le message que je leur ai envoyé avait à peu près cette tronche :

« Hi,

I would like to place an order for a delivery in [le pays où j’habite, en l’occurrence la Suède].

I would like to order the following items:
[Nom du soutif 1], size [taille de soutien-gorge]
[Nom du bas 1], size [taille de la culotte]
[Nom du soutif 2], size [taille de soutien-gorge]
[Nom du bas 2], size [taille de mes fesses, à nouveau]

[Formules de politesse mignonnes, signature, blabla] »

Rien de bien compliqué, donc. Une fois ceci fait, vous recevrez un message d’Anna avec le total en zlotys et leur adresse Paypal afin de procéder au paiement. Vous pouvez payer directement en zlotys avec Paypal, donc pas besoin de faire de conversion. C’est aussi par Paypal que vous allez indiquer votre adresse de livraison. Une fois le paiement effectué, Comexim lancera le processus de fabrication/expédition de votre commande. Ils ont un peu tendance à ne pas communiquer, donc on a parfois l’impression de s’être fait ignorer, mais une absence de réponse après paiement ne veut pas dire que votre commande n’est pas en cours de traitement. Si votre compte en banque a été débité, c’est que c’est en cours. Alors pas de panique.

Note importante : Ne leur envoyez JAMAIS d’emails directement, passez toujours par le formulaire. Si votre commande traîne et que vous voulez savoir où elle en est, ou que vous voulez un numéro de suivi, passez par le formulaire. Pour une raison qui m’échappe, Comexim ne répond jamais aux mails directs mais répond toujours en quelques heures quand on passe par le formulaire. Donc économisez-vous du temps et du stress et oubliez les mails.

Peu de temps après, vous devriez recevoir un joli colis dans votre boîte aux lettres avec de chouettes timbres polonais dessus.

Ouh qu'il est joli.

Chic alors !

Et voilà !

Comexim Green Velvet et Florence

Salut à tous c’est l’expert moelleux pour un nouvel article de blog et je préfère vous prévenir tout de suite les gars, l’article d’aujourd’hui n’est pas à mettre entre toutes les mains.
– Mais. Comment tu peux mettre un article de blog dans les mains de quelqu’un ?
– Salut à tous c’est l’expert moelleux pour un nouvel article de blog et je préfère vous prévenir tout de suite les gars, l’article d’aujourd’hui n’est pas à mettre devant tous les yeux.
– C’est mieux.
– Puisque cet article contient tout un tas de trucs que vous êtes pas habitués à voir dans le monde des soutifs, genre des bandes qui maintiennent correctement la poitrine…
– Des bandes qui maintiennent correctement la poitrine ?!
– Des soutiens-gorges qui rendent bonnasse sans massacrer le tissu mammaire…
– Des soutiens-gorges qui rendent bonnasse sans massacrer le tissu mammaire ?!
– Un large choix de tailles…
– Un large choix de tailles ?!
– Ou encore un tabouret matelassé en formica.
– Un tabouret matelassé en formica ?!
– Ah ! Je l’savais, tu m’écoutais pas du tout.
– Oui.
– Bref. Aujourd’hui, pour essayer de préserver ce qui me reste de santé mentale, on va parler DE BONS SOUTIENS-GORGES.

*LIVE AND LET DIE RETENTIT DANS LA PIÈCE, L’AMBIANCE DEVIENT CHAUDE, EXPLOSIVE ET DORÉE, TOUT LE MONDE EST EN FEU*

Once you go Polish, you never go back

Comexim est une marque polonaise que je voulais essayer depuis longtemps car j’en ai toujours entendu beaucoup de bien. À chaque fois qu’une femme se plaint que ses soutiens-gorges manquent de projection dans le bas du bonnet ou que leurs armatures sont trop larges, il y a quelqu’un pour lui dire d’essayer Comexim. Comme ce sont des problèmes que je rencontre assez régulièrement, je me suis dit que ce serait peut-être la marque pour moi. J’ai même déjà vu des femmes essayer toutes les marques qui fabriquent leur taille et finir par ne plus porter que du Comexim tellement c’est bien.

Comexim Green Velvet

J’avais des vues sur le modèle Green Velvet depuis un moment, je le trouvais original et joli avec ses détails en velours vert ton sur ton. J’ai décidé de sauter le pas et de l’acheter après avoir vu une fille en faire une critique sur /r/ABraThatFits : il était parfaitement à sa taille en plus d’être très flatteur, et je me suis dit que moi aussi je méritais pareille bonnasserie. En plus j’ai très peu de soutiens-gorges qui se rapprocheraient, même de loin, du Green Velvet, dans la mesure où je n’ai quasi aucun soutien-gorge avec des bonnets rigides. Je suis Team Bonnets Souples, mais parfois il faut varier les plaisirs. J’ai également acheté le Florence, qui a une construction identique à celle du Green Velvet mais s’est avéré un peu différent à l’essayage.

Comexim Florence

Comexim Florence

J’ai commandé le Green Velvet en 60H (taille censée être plus ou moins équivalente à un 28FF anglais ou un 75H français) et il me va nickel. Il est vraiment, vraiment impeccable et très confortable.
Comexim est connu pour tailler petit au niveau du dos, comme Ewa Michalak et la plupart des marques polonaises en général, donc j’avais un peu peur que leur 60 taille comme un 26 UK/70 FR plutôt que comme un 28/75, mais en fait c’était parfait. Niveau bonnet, le H européen est à peu près équivalent au H français, donc c’est facile. J’aurais sûrement pu m’en sortir en prenant plus grand et en achetant le soutien-gorge en bonnet HH, mais j’aurais probablement perdu un des éléments essentiels de ce soutien-gorge : la bonnasserie. Le Green Velvet fait une très jolie poitrine et ça fait plaisir de voir des soutiens-gorges « bonnets profonds » (je mets ça entre guillemets parce que bon, je vais pas faire semblant d’avoir des gros seins) qui donnent une apparence pareille. Ses armatures englobent bien le sein et il ne me donne aucun quadboob, mais il est très flatteur aussi bien tout seul que sous un t-shirt.

Vue de l'intérieur des bonnets du Green Velvet prise à 4h du matin avec mon téléphone, ne me remerciez pas.

Vue de l’intérieur des bonnets du Green Velvet prise à 4h du matin avec mon téléphone, ne me remerciez pas.

Une des raisons pour lesquelles je suis Team Bonnets Souples, c’est que les bonnets rigides sont souvent difficiles à porter, surtout quand ils sont en une seule pièce. Quand le bonnet est en un seul morceau, il faut que le sein ait exactement la forme dudit morceau sinon il y aura des problèmes et souvent l’illusion que le bonnet est trop grand. Le Green Velvet, comme le Florence, n’est pas en un seul morceau et a plusieurs coutures à l’intérieur, il est donc plus facile à porter.

Vue de profil du Green Velvet. Le point où les coutures se rejoignent laisse de la place pour de la projection, mais la partie inférieure du bonnet est quasi verticale.

Vue de profil du Green Velvet. Le point où les coutures se rejoignent laisse de la place pour de la projection, mais la partie inférieure du bonnet est quasi verticale.

En terme de projection, Comexim a la réputation d’être un grand champion, mais je n’ai pas trouvé celle du Green Velvet et du Florence exceptionnelle. C’est vrai qu’ils ne me donnent pas ce problème récurrent du manque de projection en bas qui fait descendre l’armature et plisser le bas du bonnet. Mais pour quelqu’un qui a des seins très projetés, je ne sais pas si ce serait suffisant. Il y a bien une certaine projection au point le plus profond du bonnet, mais je ne le recommanderais pas à quelqu’un qui aurait une forte projection dans le bas du sein.
Le Florence, bien que construit exactement pareil, est moins projeté que le Green Velvet. Je crois que le tissu satiné peu souple qui décore l’extérieur du bonnet l’empêche d’épouser aussi bien la forme de la poitrine. Pour le coup, il me donne un très léger quadboob et j’aurais préféré l’essayer en 60HH.

Quand je parle de largeur des armatures, c’est de ça que je cause.

Pour les armatures, même chose, Comexim est réputé pour être un champion des armatures étroites. En gros, un problème récurrent pour beaucoup de gens est que la distance d’une extrémité de baleine à l’autre est trop importante. Par conséquent, les armatures reposent trop loin du tissu mammaire et cela peut être inconfortable, surtout si ça vient appuyer sur les côtes, et aussi un peu moche parce que ça fait des plis sur le côté.
Comexim, avec ses armatures étroites, règle ce souci. Alors certes, c’est embêtant pour les femmes qui ont besoin de bonnets larges, mais comme c’est bien plus difficile de mettre la main sur des bonnets étroits, plein de femmes ne jurent que par Comexim. Mais à nouveau, je n’ai pas trouvé les armatures si étroites que ça. J’ai besoin d’armatures un peu plus étroites que la moyenne mais pas super étroites non plus, et celles du Green Velvet et du Florence sont impeccables pour moi. Donc, à nouveau, pour les femmes à la recherche de bonnets très étroits, je me demande comment ça se passe.

La dernière chose importante quand on investit dans un soutien-gorge, c’est le rapport qualité/prix. À quelques zlotys près, les deux ensembles Comexim soutien-gorge + shorty m’ont coûté 40€ chacun. Et je les ai payés plein pot, mais si vous allez chercher dans leur page promotions, vous trouverez des soutiens-gorges à moins de 20€. C’est très, très abordable. Niveau qualité, on n’atteint pas le niveau d’Avocado car Comexim se veut clairement plus moyenne gamme et donc plus proche du reste de l’offre polonaise. Cependant, même s’il ne s’agit pas d’une marque luxueuse, les matériaux sont jolis, solides et agréables. Ce n’est pas une marque de lingerie fine et délicate, mais la qualité est irréprochable et justifie complètement ses 40€ par ensemble.

Le verdict final, c’est que je les adore, aussi bien le Florence que le Green Velvet. Ils sont jolis, ils sont différents de tout ce que j’ai d’autre dans mes tiroirs, ils me vont super bien, ils sont confortables, ils sont verts, bref, c’est la fête. Le seul souci, finalement, c’est que depuis que je les ai reçus je n’ai plus envie d’acheter autre chose que des soutiens-gorges polonais. Mais est-ce vraiment un problème ?

Pour les gros geeks de la soutiferie, voici le lien Bratabase vers mes deux soutiens-gorges tels que je les ai mesurés :