Billet flemme : Wishlist de janvier 2015

Bonne année les amis !

BONNE ANNÉE ?!

NON.

ANNÉE MAUDITE.

C’EST LES PARTIELS.

J’AI PAS LE TEMPS DE FAIRE DES VRAIS ARTICLES.

ALORS VOICI UNE WISHLIST DE FEIGNASSE AVANT DE RETOURNER RÉVISER.

Avocado Annick in Love

avocado annick in love

Ce soutien-gorge me fait de l’oeil depuis teeeeeeeellement longtemps. C’est assez inattendu, mais je trouve que le vert et le noir vont super bien ensemble. Je trouve que l’Annick in Love fait « conte de fées dans les bois », quoi que ça veuille dire. Je le trouve trop beau.

Freya Deco Delight

deco_delightCe gris façon bas de jogging me donne envie de me rouler en boule sous ma couette avec un thé et des gâteaux. Est-ce que c’est ça qu’on veut en cet hostile janvier d’examens ? Je crois que oui.

Curvy Kate Tease Me

Je ne suis habituellement pas très fan du Tease Me, mais dans cette couleur il me plaît beaucoup. Et le shorty porte-jarretelles qui va avec est tout ce que j’attends de la vie.

Comexim Burgundy

comexim burgundy

Il me faut ma dose de Comexim. Il me la faut maintenant. Et il me faut plus de soutiens-gorges rouges, puisque tous mes vêtements sont rouges. C’est pourtant logique.

Freya Deco Honey

freya deco delight jade

Et là on commence à bien sentir que je suis la dernière blogueuse soutifs de la terre à ne pas posséder de Deco et que j’en souffre. Et c’est vrai, j’en souffre. En plus j’adore cette couleur (« Jade », qu’elle s’appelle), elle me fait d’amour mourir.

Ewa Michalak Czarna Mgiełka

J’aime bien les soutiens-gorges tout transparents, en particulier quand ils sont noirs, et j’en ai pas assez. En plus l’esthétique simple mais efficace, avec les coutures contrastantes et tout, me plaît beaucoup. C’est ça qu’on veut, et puis c’est tout.

Fortnight Mira Longline

Je sais que Fortnight ne fait pas ma taille. Je sais que le Mira dans cette couleur n’existe plus. Je sais que Fortnight est une marque canadienne modeste quasi introuvable en-dehors de l’Amérique du Nord. Mais bigre bougre, qu’est-ce que j’aime ce qu’ils font.

Curvy Kate Luxe

Je n’ai toujours pas de soutien-gorge sans bretelles à ma taille. C’est un scandale. Il faut que ça change.

Voilà, ce billet de la grosse flemme et du manque de temps libre est terminé. Si vous voulez m’aider à acheter toutes ces choses cool, alors rendez-moi service et achetez les choses que je mets en vente. En attendant, je retourne à mes cours et vous souhaite une semaine meilleure que la mienne. Bisous bisous.

 

 

 

 

Ewa Michalak CHP Cappuccino

P1020472

Amis de l’Europe bonjour. Aujourd’hui, nous allons parler Pologne et lingerie polonaise car, soyons honnêtes, rien d’autre au monde n’a d’importance. (En fait si, plein d’autres choses ont de l’importance mais nous n’en parlerons pas ici alors mettons-les temporairement de côté si vous le voulez bien.)

Nous allons donc parler d’Ewa Michalak, une marque polonaise qui a plusieurs atouts assez importants :
– Elle fabrique beaucoup de tailles, et les tailles qu’elle n’a pas en stock, elle peut les fabriquer sur demande moyennant un petit supplément.
– Comme la plupart des marques polonaises, ses soutiens-gorges ont une bonne projection et des armatures assez étroites (c’est-à-dire qui ne partent pas loin sous l’aisselle). Ce genre de caractéristiques ne conviennent pas à toutes les morphologies, mais elles sont assez rares et donc convoitées. Le manque de projection et les armatures trop larges sont des problèmes que je rencontre sans cesse, d’où mon amour immodéré pour les soutiens-gorges polonais.
– Tout le monde n’y accordera pas la même importance que moi, mais Ewa Michalak emploie plusieurs mannequins de corpulences différentes. C’est déjà cool en soi, et c’est tout aussi cool d’un point de vue de consommatrice parce qu’on peut voir à quoi ressemble un soutien-gorge sur différentes poitrines de différentes tailles et s’imaginer un peu mieux de quoi il aurait l’air sur nous. Pas négligeable quand on commande via internet.

EM CHP Cappuccino

Le CHP Cappuccino porté par trois femmes différentes

Voilà pour la marque, maintenant parlons plus précisément de ce que j’ai commandé : le CHP Cappuccino (et la culotte taille haute qui va avec). CHP, c’est le nom de la coupe du soutien-gorge. Je vais être honnête et vous dire franchement que je n’ai pas encore réussi à éclaircir le mystère des coupes d’Ewa Michalak. Si vous voulez en savoir plus, EM a un guide (pas très détaillé) et certains ont tenté de faire des articles dessus. Moi je n’ai toujours pas compris la différence entre les coupes CH, HP et CHP, mais j’essaie de faire comme si ça ne me rendait pas zinzin (C’EST FAUX, JE COMPRENDS RIEN ET CA ME FRUSTRE AFFREUSEMENT).

En tous cas, le CHP Cappuccino est un soutien-gorge à bonnets rigides dans lequel je ne plaçais pas trop d’espoir parce que, comme je le dis toujours, les bonnets épais c’est compliqué. Je l’ai acheté car le combo avec la culotte haute me plaisait bien sur les photos (alors que d’habitude les culottes taille haute c’est pas trop mon truc) et que j’aimais bien le détail au milieu qui donne l’illusion d’une découpe quand on le porte (à condition d’avoir la couleur de peau qui va avec, mais bon). Mais au niveau du fit, je ne n’ai jamais trop d’attentes envers ce genre de soutien-gorge. J’ai eu des soutiens-gorges Curvy Kate qui me rentraient dans le haut du sein, des Masquerade qui bâillaient désespérément, des Kris Line tellement rembourrés qu’il n’y avait même plus de place pour ma poitrine… Bref, j’ai toujours une préférence pour les soutiens-gorges non-moulés car les bonnets rigides ajoutent un degré de complexité et la vie est déjà bien assez compliquée comme ça.

P1020460

Finalement, ce soutien-gorge me va bien. Il est relativement ouvert sur le haut du bonnet, juste assez pour ne pas me couper le sein et juste assez peu pour ne pas bâiller. Le fait que les bonnets soient en trois parties et non pas en un seul morceau moulé aide pas mal aussi et rend le soutien-gorge plus apte à s’adapter à la forme du sein. En plus il fait un très joli décolleté et passe bien sous les vêtements.
Comme beaucoup de soutiens-gorges polonais, il a pas mal de projection, ce qui évite aux bonnets de trop descendre en cours de journée. Malheureusement, je crois qu’il me faut encore davantage de projection, surtout dans le bas du bonnet, parce que chez moi ça descend encore un peu. Mais si vous avez des seins moins casse-pieds que les miens, ça devrait aller. En tous cas, il y a beaucoup plus de projection que chez All Undone donc ça me convient bien mieux.
Même chose au niveau des armatures, qui sont relativement étroites mais pas aussi étroites que chez Comexim.

P1020467

Les bonnets sont plutôt épais, mais pas assez pour avoir l’impression de porter une armure pour seins.

Esthétiquement, j’ai été agréablement surprise. J’aimais beaucoup la forme du soutien-gorge et le détail beige au milieu de la poitrine mais je trouvais que le reste manquait de délicatesse. J’ai pris l’habitude de la dentelle un peu plus travaillée, alors celle-là me paraissait quelconque. Je ne suis pas non plus fan du détail des bretelles, qui me rappelle les gros rubans du Curvy Kate Tease Me.
J’ai un peu changé d’avis depuis parce que le soutien-gorge est TRÈS flatteur. Alors, une fois porté, c’est juste joli et parfait. En plus, je trouve ce soutien-gorge de très bonne qualité pour du moyenne gamme : les coutures sont solides et impeccables et il n’y a pas un millimètre de tissu pas à sa place. J’ai l’impression que ce soutif va me durer dix ans.

Le petit nœud est quand même mignon.

Le petit nœud est quand même mignon.

Enfin, il pourrait me durer dix ans s’il était vraiment à ma taille (mate un peu cette transition teintée de larmes de chagrin). Je fais du 28FF en taille UK, mais Ewa Michalak ne fait cette taille que sur commande. On m’a dit qu’EM taillait très serré, alors j’ai pris du 30F en pensant que ça taillerait pareil que du 28FF. Bon. Bon bon bon.
C’est vrai que ça taille petit. Ce 30F est plus serré qu’un 30 classique, ça ne fait aucun doute. Mais pas beaucoup plus, à vrai dire. Je le porte au dernier rang de crochets pour avoir un maintien suffisant. Niveau confort, c’est bien, mais la bande me remonte quand même dans le dos.
Cela étant dit, gardez à l’esprit que je parle de ma taille, il est très possible que ça taille bien plus serré que ça dans les tours de dos supérieurs.

P1020465

Quatre rangées de crochets, c’est ça qu’on veut.

P1020462

Parlons vite fait de la culotte taille haute, qui est aussi d’excellente facture. Contrairement au soutien-gorge, je trouve qu’elle a l’air plus chère, plus haut de gamme. Je crois que cette dentelle est plus jolie utilisée par petites touches que pour recouvrir un bonnet entier. Elle taille très bien, j’ai pris ma taille habituelle et je n’ai eu aucun souci. Mon seul problème avec cette culotte c’est qu’elle a une longueur un peu bâtarde pour moi, sans doute parce que je suis assez petite : elle n’est pas assez taille haute pour arriver à ma taille naturelle mais trop taille haute pour ne pas appuyer sur mon gras sans être désagréable.

P1020468

P1020471

En bref, j’adore ce soutien-gorge et il m’a vraiment donné envie d’acheter un autre ensemble chez Ewa Michalak, mais à la bonne taille. Je ferai un article dans le futur si j’arrive à passer une commande spéciale chez Ewa Michalak mais jusque là ça a été très compliqué. J’ai eu affaire à des interlocuteurs différents qui se contredisaient, on m’a dit qu’il y avait un problème de tissus disponibles puis après que le tissu était de nouveau disponible pour produire ma commande, puis une fois la commande confirmée plusieurs fois on m’a dit qu’en fait les modèles que je voulais ne pouvaient pas être fabriqués dans ma taille… C’était extrêmement laborieux et ça m’a découragée. Cela dit, si votre taille est dans leur stock par défaut, je vous recommande vraiment de commander chez EM. Pour la commande spéciale, il faut un peu plus de courage et on verra une autre fois.

Le CHP Cappuccino est disponible du 30 au 42, bonnets A à JJ (UK), soit du 80 au 120, bonnets A à O (FR).
(EM utilise à la fois les tailles anglaises et un système de tailles bizarre qui combine le tour de dos européen et le bonnet anglais. J’essaie donc de m’en tenir au système anglais parce que c’est déjà assez compliqué comme ça.)

Avant de se quitter, deux petites annonces à caractère informatif :

– Si Ewa Michalak vous intéresse, sachez que Viksen a commencé à commercialiser la marque ! Elles n’ont pas le Cappuccino mais le Pieprzyk, un modèle rouge à pois vraiment chouette.

J’ai de nouveaux soutiens-gorges à vendre ! Si votre taille tourne autour du 75F/G/H, 80E/F/G ou 90C, jetez-y un œil et aidez-moi à faire du vide dans mes armoires. Tout ce que je vends est en très bon état, neuf ou quasi neuf. Je livre dans des enveloppes à bulles opaques qui rentrent dans la boîte aux lettres et sont assez discrètes pour que personne ne sache que vous vous faites livrer de la lingerie. Vous voyez, c’est formidable.

Made in Preston, ma première expérience chez une marque full bust

Il n’y a pas que les soutiens-gorges qui se portent sur les seins. Il y a aussi les vêtements qui viennent se mettre par-dessus. C’est quelque chose qui me frustre encore plus que les soutiens-gorges parce que certains vêtements sont inaccessibles quand on a des seins, même relativement petits. J’enrage souvent à ce sujet, parce que ça m’énerve qu’il soit tout bonnement impossible pour un être humain normalement proportionné de trouver une chemise qui puisse être boutonnée. Je ne sais pas si c’est un problème qui est aggravé par le fait que je porte une taille plutôt petite (car je suis minuscule) mais la plupart des vêtements à ma taille n’ont tout simplement aucune place pour y mettre des seins. Même pas des petites pinces au niveau de la poitrine, comme si c’était prévu pour une personne avec zéro poitrine, même petite. Comme j’ai en plus la taille assez marquée, c’est du domaine de l’impossible pour moi de trouver un vêtement qui m’aille parfaitement à la fois au niveau des hanches, des seins et de la taille.

POURQUOI LES CHEMISES ? POURQUOI ? (via http://bustygirlcomics.com/)

Heureusement, il y a des marques qui ont pensé à ça. Des marques qui se destinent aux femmes qui ont de la poitrine, souvent marketées vers celles qui ont le corps « en forme de sablier », bref, des marques qui se vantent de ne pas être comme les autres et de construire leurs vêtements différemment. Made In Preston, dont le slogan est « Fashion for bigger boobs », en fait partie.

C’est la première fois que j’achète un vêtement chez une de ces marques. La première raison, c’est le prix. Ces marques sont souvent plus chères que ce que j’ai l’habitude de dépenser pour mes vêtements. L’autre raison, c’est le design général de ces marques qui est souvent très classique et clairement pas conçu pour attirer quelqu’un de mon âge. Évidemment, on y trouve quand même de jolies choses et c’est aussi bien d’avoir des classiques dans sa garde-robe, mais combiné au prix, ça m’ennuie un peu et j’ai du mal à justifier la dépense.

green-leather-bodycon-dress_1 (1)

Cette robe avait l’air plutôt bonnasse sur le site de Made in Preston, alors j’ai cédé.

J’ai décidé d’acheter chez Made In Preston pour ma première expérience en marque full bust parce qu’il y avait une remise de 20% parce que le style de la marque est plus jeune que celui de ses concurrentes, moins classique.

Comme beaucoup de gens, j’ai choisi de tenter ma chance avec la Green Leather Bodycon Dress, c’est-à-dire une robe verte près du corps avec des empiècements en faux cuir sur les côtés.

Voilà la bête. (J'ai volontairement fait le choix de ne pas tronquer cette photo pour quoi puisse voir Thierry Beccaro dans ma télé au fond.)

Voilà la bête sortie du colis.
(J’ai volontairement fait le choix de ne pas tronquer cette photo afin
qu’on puisse apercevoir Thierry Beccaro dans ma télé au fond.)

Made in Preston est une marque anglaise qui propose des vêtements du 6 au 16 (du 34 au 44 en tailles françaises, oui, je sais, ça monte pas très haut) avec, pour chaque taille, 3 subdivisions avec des tailles différentes pour la poitrine. Chaque taille est donc disponible en version « Fit », avec la même place pour la poitrine que dans une boutique classique, « Foxy », avec un peu plus de place pour les seins, et « Fab », avec beaucoup plus de place pour les seins.

Pour ma part, j’ai un peu galéré quand même avec leur guide des tailles, car je comptais prendre un 8 Foxy (soit un 36 avec un peu plus de taille pour les seins que d’ordinaire) car c’est ce qu’indiquaient mes mensurations au niveau de la poitrine et des hanches. À l’inverse, mes mensurations à la taille indiquaient plutôt une taille 6, donc j’ai un peu hésité. Finalement, j’avais un peu peur de me retrouver avec une robe qui ne laisserait pas passer mes fesses, donc je suis restée sur un 8 Foxy.

Ce n’était pas forcément une bonne idée.

J'ai bien reçu un 8 Foxy, donc pas d'erreur sur la taille.

J’ai bien reçu un 8 Foxy, donc pas d’erreur sur la taille.

Ma première réaction en essayant la robe a été très bonne car j’avais surtout hâte de voir comment elle m’irait au niveau de la poitrine. Or, à ce niveau-là, c’est nickel. Il y a des pinces au niveau de la poitrine et un espace supplémentaire clairement alloué aux seins. Je n’ai jamais vu ça sur une robe taille 36. Le 8 Foxy correspond donc bien à ma poitrine moyenne, c’était vraiment pile poil, donc j’étais très contente.

Et puis j’ai regardé le reste.

Au niveau de la taille et des hanches, la robe était clairement beaucoup trop grande. Je m’attendais un peu à ce qu’il y ait de l’espace superflu à la taille, mais là c’est toute la partie inférieure de la robe qui n’est pas assez ajustée. La robe est censée être assez près du corps, et même si je ne me sens pas super à l’aise dans les vêtements trop moulants, là ça baille carrément et ça fait des plis moches.

J’en viens maintenant au plus gros problème que j’ai avec cette robe : elle est vraiment, vraiment trop longue. D’accord, je suis petite, je fais moins d’1m60, donc j’ai l’habitude des habits trop longs et je comprends que tous les fabricants ne puissent pas toujours prendre en compte les petites comme moi quand ils conçoivent leurs vêtements. Mais là, c’est vraiment abusé. C’est une robe censée se porter juste au-dessus du genou alors j’ai mesuré : il faudrait enlever au moins 18 cm de tissu à la robe pour qu’elle m’arrive au genou. Même pour quelqu’un qui a l’habitude de faire retoucher ses habits, ça fait beaucoup.

P1020545

Même à plat, on distingue bien que la robe prévoit de la place pour la poitrine.

Je suis un peu déçue, d’autant que j’aimais vraiment bien cette robe. La couleur est très sympa, le faux cuir met la silhouette en valeur et l’encolure, ni tout à fait en V ni tout à fait en cœur, est jolie. Et puis la robe est, en théorie du moins, très bien pensée. La taille est marquée, les bretelles sont ajustables, le faux cuir accentue les courbes, le haut de la robe est conçu pour ne pas qu’on voie le soutien-gorge dépasser sur les côtés ni au niveau des bretelles. La robe est conçue pour quelqu’un qui a de la poitrine et le soutien-gorge qui va avec, et c’est génial.

Cependant, au-delà des problèmes d’ajustement entre la robe et mon corps, j’ai remarqué quelques petites malfaçons et détails pénibles. Par exemple, dans le dos de la robe, il y a un léger décalage entre les deux côtés de la fermeture éclair. Le côté gauche est quelques millimètres plus haut que le côté droit. C’est pas grand chose, mais pour une robe à 57€ j’estime qu’on a le droit de s’attendre à mieux.

Un autre souci, c’est l’ajustement des bretelles. Elles sont très difficiles à raccourcir ou à rallonger, il faut tirer très fort sinon ça résiste, au point qu’on a l’impression qu’elles vont se casser si on continue à forcer. En plus, quand on rétrécit la bretelle il se crée un effet étrange, le tissu de la bretelle se tasse et s’emmêle pour donner un truc très épais et pas très joli vu de profil.

Et pardon pour le poil de chat.

Au niveau du haut du zip et de la couture horizontale, on voit clairement un petit décalage.
(Et pardon pour le poil de chat.)

Au vu de ces différents problèmes, j’ai décidé de retourner la robe à Made In Preston. J’ai donc demandé une autorisation de retour sur leur site (car Made in Preston n’autorise pas les retours directs, il faut remplir une demande d’abord via leur site, je pense que c’est pour avoir un avis plus détaillé de la part des acheteurs mécontents, ce que je trouve pas plus mal). J’ai détaillé tous mes problèmes avec la robe et n’ai toujours pas de réponse de la marque mais ils ont la réputation d’avoir un service client très gentil et compréhensif, donc je ne m’inquiète pas trop.

Pour résumer, cette robe est bien mais prenez ces quelques conseils avant d’investir :
– Ne l’achetez que si vous êtes grand·e. À mon avis, à moins d’1m75, c’est mort, sauf si vous êtes chaud·e·s pour retoucher le bas.
– Pour le choix de la taille, prenez plutôt trop petit que trop grand par rapport à vos mensurations. Le tissu de la robe est très élastique, donc si vous avez besoin d’un peu plus de place, elle s’ajustera.
– Regardez Motus, présenté par Thierry Beccaro.

Voilà le lien pour acheter la robe via le site de Made In Preston, si le cœur vous en dit.

À bientôt (´・ω・`)

EDIT DU 7 JANVIER 2015 : Je viens d’apprendre que Made In Preston était sur le point de fermer. La marque existe encore et vous pouvez toujours acheter sur leur boutique en ligne, mais il n’y a plus personne au service client. Par conséquent, si vous commandez et n’êtes pas satisfait·e, vous n’aurez probablement pas la possibilité d’obtenir un échange ou un remboursement. (Ce qui est tout à fait illégal, soit dit en passant.) Pour ma part, j’ai envoyé mi-novembre une demande pour pouvoir renvoyer la robe et me faire rembourser mais je n’ai toujours pas eu de réponse, et je crains de ne jamais en avoir. Rien n’est encore officiel ni n’a été annoncé. Une cliente insatisfaite a contacté la patronne de MiP sur Twitter, qui lui a répondu, que la marque allait fermer, que le service client était vide, mais qu’elle était en congé maternité et ne pouvait donc rien y faire. (J’ai vu les tweets au moment de leur parution, mais elle les a depuis supprimés.) Apparemment, la patronne a dû faire face à certains imprévus personnels, et la situation pourrait se décanter une fois son congé maternité terminé, mais je vous déconseille de passer commande chez MiP, au moins pour le moment.

EDIT DU 15 FÉVRIER 2015 : Eeeeeeeet ça y est, le site de Made In Preston a fermé. Si quelqu’un se sent de récupérer la robe dont je parle dans cet article, faites-moi signe. Merde.

Lulu Tout Amelie Underwired Bra

Salut.

Salut.

J’ai déjà parlé ici de Figleaves, une boutique de lingerie en ligne très cool où je m’approvisionne pas mal car elle a le mérite de livrer partout dans le monde pour pas trop cher. Figleaves distribue plein de marques connues et reconnues, comme Panache ou Curvy Kate, mais a aussi ses marques maison aux collections souvent réussies, comme Just Peachy ou Midnight Grace. Depuis la saison dernière, Figleaves a créé une nouvelle gamme, Lulu Tout, dans un esprit boudoir « French-inspired », car nous autres les Françaises passons nos journées en lingerie dans notre boudoir.

J’aimerais bien ressembler à ça quand je flemmarde chez moi en sous-vêtements mais mon intérieur manque de lustres à pampilles

Lulu Tout propose deux types de soutiens-gorges : ceux disponibles du bonnet A au bonnet DD (tailles anglaises) et ceux disponibles du DD au H. Si vous faites du DD c’est donc tout bénef pour vous parce que vous avez le choix partout ! Pour ma part, j’ai commandé la version Amelie Underwired, pour bonnets DD à H, mais il existe aussi une version Amelie Balcony pour les plus petits bonnets. Je ne peux évidemment pas tester la version Balcony mais elle est très sympa et j’ai l’impression qu’elle conviendrait bien à des seins qui projettent peu. Les deux variations sont disponibles d’un tour de dos de 30 (taille anglaise, soit du 80 français) à 38 (100 en français).

Malgré l’esthétique très chouette pour un prix raisonnable, j’ai mis un peu de temps pour commander un ensemble Lulu Tout. Comme bien des marques, les collections Figleaves commencent à un tour de dos de 30 (80 FR), donc trop grand pour moi car je porte du 28 (75 FR). Mais après avoir lu plein de reviews selon lesquelles l’Amelie Underwired Bra taillait petit MAIS GENRE VRAIMENT SUPER PETIT dans le dos, j’ai décidé de tenter le coup. Pourtant, à chaque fois que j’achète du 80 en suivant les conseils de gens qui disent que ça taille super serré, ça finit mal. Par exemple, je ne suis pas d’accord avec ceux qui disent qu’un 80 de chez Gossard, Comexim ou Ewa Michalak taille comme un 75 normal. Ils taillent un peu serré, ce qui peut être très bien quand on est entre deux tailles, mais s’avèrent insuffisants quand on a besoin d’un vrai 75. Pas de ça avec l’Amelie. J’ai commandé le soutien-gorge en 30F (taille-sœur de mon 28FF habituel) et il s’étend jusqu’à 28 pouces tout pile, c’est donc un vrai 28. (Oui, au Royaume-Uni c’est super simple, une taille 28 doit mesurer 28 pouces, une taille 30 doit mesurer 30 pouces, etc. Alors qu’un 75 français ne doit en aucun cas mesurer 75 cm mais plutôt 70. C’est presque une chance que l’offre française en 75 soit totalement aride, on risquerait de s’emmêler les pinceaux.)

Cette femme ressemble un peu à Emilia Clarke, si vous voulez mon avis

J’ai choisi de prendre l’Amelie en noir, même si beaucoup lui ont préféré sa version bleu électrique, qui fait très sirène. La qualité du soutien-gorge est cohérente avec le positionnement moyenne gamme de Lulu Tout et des marques Figleaves en général. On a donc un bon rapport qualité/prix, avec un prix moyen qui nous donne droit à des matériaux agréables mais pas non plus luxueux.

C’est au niveau de la construction que le bât blesse. Le bonnet se compose d’un maillage en trois parties, qui effectue l’essentiel du maintien, par-dessus lequel vient s’apposer la dentelle, qui donne tout son charme au soutien-gorge. La dentelle est vraiment très jolie avec son effet qui rappelle de petites rangées de perles. Le problème, c’est qu’elle n’est pas collée ni cousue au maillage en-dessous. Le résultat n’est pas très heureux, la dentelle a tendance à bâiller même si le bonnet est bien rempli et elle n’apporte rien au maintien. Plutôt que de rehausser la poitrine en apportant une épaisseur supplémentaire au bonnet, elle se balade toute seule et donne un côté plus « pointu » au sein.

P1020479

C’est pas collé. Pourquoi c’est pas collé ?

Les bonnets comportent chacun un panneau latéral servant à recentrer la poitrine, ce qui est très bien pour compenser le maintien assez faible du fin maillage composant le bonnet. Le souci, c’est que les pièces latérales sont blanches et jurent un peu avec le noir du reste du soutien-gorge. On ne les voit pas sur les photos disponibles sur Figleaves, mais c’est très évident une fois le soutien-gorge porté.

P1020476

Niveau fit, le 30F taille comme un 28FF, donc c’était impeccable pour moi. Le soutien-gorge possède pas mal de projection et a de la place aussi bien dans le haut que dans le bas du bonnet. Dommage que la construction un peu bâtarde ne lui donne pas un très joli rendu sous les vêtements.

Salut.

Cependant, s’il y a un truc qui ne m’a absolument pas déçue, c’est le shorty assorti. Je l’ai pris dans ma taille habituelle, du 8 anglais (ce qui équivaut à un 36 chez nous) et il est parfait. Déjà, il est super confortable et il est de surcroît très seyant. L’élastique à la taille ne rentre pas dans le petit gras des hanches pour te provoquer des bourrelets qui n’existaient même pas avant, toi-même tu sais.

Les matériaux sont exactement les mêmes que ceux du soutien-gorge, à savoir le maillage qui passe super mal en photo et l’espèce de dentelle perlée. Le soutien-gorge et la culotte ensemble rendent très bien et font vraiment classe.

P1020482

Ce soutien-gorge confirme ce que je savais déjà sur les marques Figleaves : l’esthétique des soutiens-gorges est très travaillée et le rapport qualité/prix est top. J’ai été un peu déçue par le rendu sous les vêtements de l’Amelie, mais j’en suis quand même assez contente et j’ai bien envie de me recommander autre chose chez Lulu Tout à l’occasion. Le Lucille, par exemple. En espérant que cette fois toutes les parties du bonnets soient bien assemblées les unes avec les autres.

 

8 conseils pour bien commencer

Les soutiens-gorges, c’est pas facile. Quand on se prépare à sortir de la matrice des soutiens-gorges, qu’on commence à envisager l’éventualité que peut-être on va devoir s’aventurer au-delà du bonnet D et que pour cela il faudra se mesurer dans des positions improbables et essayer plein de trucs, on a vite fait de se décourager. Le résultat en vaut la peine, mais c’est vrai que c’est pas toujours super marrant quand on débute et qu’on est paumé. Heureusement, pauvres âmes errantes, je suis passée par là aussi, j’ai défriché le terrain et j’en ai tiré quelques enseignements que je vais partager avec vous tout de suite.

Instant émiotion : le Panama de Bestform, le premier soutien-gorge que j’ai acheté à ma taille. Il ne me va plus mais je le garde quand même par sentimentalisme.

1) Croire en sa nouvelle taille

C’est la première étape et parfois la plus difficile à surmonter.
« J’ai des tout petits seins, je ne peux pas faire du D ! »
« Ma poitrine n’est pas minuscule mais quand même, c’est impossible que je fasse du G ! »
« Je suis mince, pas maigrichonne, je ne peux pas faire du 75, c’est pour les petites filles ! »
Etc, etc.
Je suis passée par là. Je me suis décidée à commander mon premier soutien-gorge en taille « hors-matrice » (du 80F à l’époque) sans y croire, par pur dépit, parce que je n’en pouvais plus de mes 90C trop petits et qui ne maintenaient rien et que je me disais que je n’avais plus rien à perdre. Je l’admets, j’ai eu de la chance, car la taille mesurée ne marche pas toujours du premier coup, et encore moins le premier soutien-gorge qu’on achète sans réfléchir. Bon, j’ai changé de taille dix fois depuis mon premier soutien-gorge donc j’ai aussi fait mon lot de tâtonnements. Mais l’important, c’est d’avoir eu ce soutien-gorge dans une taille absurde entre les mains, de m’être rendu compte que ses bonnets étaient à peine plus grands que ceux de mes soutiens-gorges actuels et que j’étais probablement capable de les remplir. D’avoir vu que ce soutien-gorge n’avait en fait rien d’absurde et qu’il faisait une différence énorme. Au fond, que sait-on vraiment du fonctionnement des tailles de soutien-gorge quand on ne s’est pas documenté sur la question ? Pas grand chose, à part des préjugés et des légendes sans fondement logique. On est également limités par notre propre manque d’assurance et la peur de tomber dans le vanity sizing, c’est-à-dire d’être accusé de choisir la taille qui nous convient uniquement par vanité. Si je porte du H et que j’en parle autour de moi, tout le monde me dira « arrête de te la péter, tes seins sont pas si gros ». Mais il faut oublier ça, parce que la taille de vos soutiens-gorges, comme celle de tout ce que vous portez, ne concerne que vous et ne vous définit pas. Je suis à l’aise, je n’ai plus mal au dos, j’ai la classe et je sais ce que je fais. Il y aura toujours quelques kékés qui n’y connaissent rien pour dire que ma taille est bidon mais je décide cordialement de n’en avoir rien à battre.

2) Ne pas choisir de modèle à bonnets rigides comme « premier » soutien-gorge

C’est une erreur de débutant super fréquente alors j’insiste dessus. Il y a deux problèmes avec les soutiens-gorges moulés, coqués ou rembourrés :
– Ils ne vont qu’à très peu de gens.
– Ils ne donnent aucune information.
Je m’explique. Un soutien-gorge rigide n’a pas la souplesse nécessaire pour s’adapter à la forme de votre sein. Il réclame donc une forme de seins bien particulière et, si vous en achetez un comme premier soutien-gorge à votre taille, il faut avoir le cul sacrément bordé de nouilles pour qu’il vous aille du premier coup. En essayant plein de soutiens-gorges, on apprend à connaître sa forme et on peut alors choisir un soutien-gorge moulé de façon plus avertie, avec un risque moindre de se tromper. Mais acheter un soutien-gorge à bonnets rigides quand on s’y connait encore mal, c’est comme acheter un jeu Guitar Hero pour la première fois et essayer de prendre le jeu en main en jouant du Tool en mode expert. C’est UNE TRÈS MAUVAISE IDÉE et ça va vous dégoûter plus qu’autre chose alors que Guitar Hero, comme la lingerie, c’est super fun.
L’autre souci, c’est que la rigidité du soutien-gorge dissimule les problèmes. Souvent, le seul diagnostic à tirer d’un soutien-gorge moulé qui ne va pas, c’est que la forme pose problème, sans plus de précisions. Avec un soutien-gorge « normal », on peut détecter plus facilement un problème de projection, d’ampleur, d’étroitesse du bonnet. S’il nous va, c’est parfait, mais s’il ne nous va pas, ça permet quand même de tirer des leçons et d’en apprendre un peu plus. Avec un soutien-gorge rigide, on n’apprend pas grand chose et on perd du temps en plus d’être frustré.

3) Ne pas hésiter à commander plusieurs tailles d’un coup et renvoyer celles qui ne conviennent pas

Il arrive que, après prise des mensurations, on se retrouve entre deux tailles, voire entre quatre tailles. La meilleure chose à faire dans ces cas-là, c’est de trouver un site qui propose les retours gratuits, trouver des soutiens-gorges qui vous plaisent et les commander en plein de tailles. Vous ferez vos essayages chez vous tranquillement et vous aurez tout le loisir de voir ce qui fonctionne ou pas dans telle ou telle taille. Ensuite, vous gardez ce qui vous convient, vous renvoyez ce qui ne vous plaît pas et vous êtes sûr d’avoir pris une décision informée. Ce n’est pas forcément évident (personnellement, les sites qui font les retours gratuits ont toujours très peu de choix dans ma taille) mais c’est ce qui se substitue le mieux à une séance d’essayage en boutique. Cela demande également d’avoir assez d’argent disponible pour avoir de quoi patienter en attendant que le retour et le remboursement soient effectués. Évidemment, si vous faites une taille plus facile à trouver ou si vous avez un bon magasin de lingerie près de chez vous, foncez-y, mais la plupart des gens n’ont pas la chance d’avoir leur taille disponible en boutique. Quoi qu’il en soit, la possibilité d’essayer plusieurs tailles d’un même modèle fait gagner un temps fou.

4) Ne pas trop acheter d’un coup dans sa nouvelle taille

Tous les soutiens-gorges ne taillent pas pareil mais vous avez quand même trouvé une taille qui vous convient bien dans la plupart des modèles. Vos seins sont heureux, vous êtes pris d’une frénésie et achetez tous les soutiens-gorges pas trop chers dans votre taille. Et puis la migration des tissus se produit, vous changez complètement de taille et vous vous retrouvez avec une tonne de soutiens-gorges qui ne vous vont plus sur les bras. Pour éviter ça, il ne faut pas s’emporter et ne pas trop investir dès le début. La migration des tissus mammaires n’est pas un phénomène systématique mais mieux vaut attendre un peu avant d’acheter trop de soutiens-gorges trop coûteux trop rapidement. Mesurez-vous régulièrement, regardez si vos mensurations changent ou pas et si elles changent vite, gardez toujours un œil sur le changement pour être bien certain de ne pas acheter une taille qui ne vous ira plus dans deux semaines.

5) …Mais ne pas acheter trop peu non plus

Il faut acheter en modération au début, mais il ne faut pas acheter trop peu non plus. Si vous n’avez qu’un seul soutien-gorge à la bonne taille et que vous le portez tous les jours, il va se fatiguer très, très vite. L’élastique a besoin de se reposer après avoir été porté, sinon il va se détendre très rapidement et le soutien-gorge aura une durée de vie de quelques semaines seulement. Il faut donc avoir un roulement, même petit. Un seul soutien-gorge porté tous les jours c’est de l’argent jeté par les fenêtres. Deux soutiens-gorges c’est un peu juste pour faire un roulement correct. Trois soutiens-gorges ça commence à être bien si on veut qu’ils résistent un peu à l’usure.

Le Phoebe de chez Gossard, que j'ai mais dont la forme ne me convient pas. C'est pas grave. Ça arrive.

Le Phoebe de chez Gossard, que j’ai mais dont les armatures trop larges ne me conviennent pas. C’est pas grave. Ça arrive à tout le monde, même aux meilleurs.

6) Ne pas croire que tout est censé nous aller dans notre nouvelle taille et comprendre l’importance de la forme

Ah, ça, quand vous portiez du 95B, rien ne vous allait vraiment mais au moins vous pouviez tout porter dans cette taille ! Les corbeilles, les emboitants, les ampliformes, les triangles, les push ups… Tout pouvait passer ! Parce qu’après tout, quand on est aussi loin du compte, il y a de la place pour toutes les approximations. Hélas, plus on se rapproche de la bonne taille et plus tous les détails comptent. C’est malheureux mais c’est logique. Un soutien-gorge dans une forme inadaptée et avec des bonnets trop petits ça peut passer quand la bande est dix fois trop grande et camoufle tous les problèmes. Il y a zéro maintien, mais visuellement ça n’a pas l’air trop catastrophique. Quand la bande maintient bien, elle est trop ferme pour servir de cache-misère à des bonnets à la mauvaise forme. C’est pourquoi la taille n’est qu’une première étape et qu’il est tout aussi important d’apprendre à connaître la forme sa poitrine. La taille ne représente qu’un volume monté sur un certain tour de dos, ce volume peut être réparti sur le buste de toutes les façons possibles. Il est donc normal d’avoir des tas de formes différentes pour accommoder toutes les répartitions possibles du tissu mammaire. C’est logique que tout ne vous aille pas, ça ne veut pas dire que vos seins sont bizarres. C’est juste que tout le monde n’a pas les mêmes seins que vous, et c’est normal.

7) Se faire confiance avant tout

Je le dis tout le temps et je le répète encore : le but du soutien-gorge c’est de vous faire plaisir à vous. Que vous soyez à l’aise et que vous vous sentiez bien. Et si vous vous sentez bien dans une taille qui n’est pas du tout celle que je vous ai recommandée ni que je vous recommanderais, alors tant pis. Il y a plein de raisons pour ne pas vouloir porter une taille que moi je considérerais comme optimale. Peut-être que vous voulez porter un tour de dos plus grand parce que c’est plus facile à trouver ou que vous n’aimez vraiment pas vous sentir trop serré. Ou peut-être que vous voulez porter un bonnet plus petit parce que vous aimez bien le décolleté que ça vous fait. Vous faites ça pour vous, pas pour les autres. Et moi je sers à donner des conseils, pas des ordres. C’est votre confort qui prime avant tout, c’est ça la finalité absolue. Si vous vous retrouvez dans un soutien-gorge qui vous met terriblement mal à l’aise, même si c’est censé être la « bonne » taille, alors ce n’est pas celui qu’il vous faut, point. Seul votre avis compte vraiment, alors faites-vous confiance.

8) Ne pas désespérer

Un petit sondage avait été mené sur /r/ABraThatFits pour savoir combien de soutiens-gorges en moyenne les utilisatrices et utilisateurs avaient essayé avant d’en trouver un qui leur allait vraiment. Il me semble que la moyenne était de dix-sept soutiens-gorges et certaines femmes en avaient même essayé une cinquantaine avant de trouver leur bonheur. Il convient donc de ne pas baisser les bras au bout de deux soutiens-gorges un peu décevants. Sachez que tout le monde est dans la même galère et que ce n’est évident pour personne. C’est un processus qui peut prendre du temps, alors ne vous découragez pas. Le résultat en vaut vraiment la peine.

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui ! J’espère que ces quelques conseils vous auront aidés. En guise de conclusion, j’aimerais vous offrir un remerciement, car aujourd’hui le blog a battu son record de visites quotidiennes et septembre 2014 sera son meilleur mois depuis sa création. Alors merci, merci mille fois, et à la prochaine !

Mimi Holliday Bisou Bisou Strawberry Maxi bra, mon nouveau meilleur copain

(En voilà un nom compliqué)

Avant de partir en vacances, j’ai décidé de me faire un cadeau d’anniversaire à moi-même et je me suis offert mon premier soutien-gorge haut de gamme à ma taille. Mimi Holliday est une marque anglaise qui me faisait de l’œil depuis bien longtemps mais dans laquelle je n’avais jamais investi faute de budget. Comme à chaque fois que j’achète un objet un peu plus cher que ce dont j’ai l’habitude, j’ai mille appréhensions au moment de passer la commande. Heureusement, je n’ai pas du tout été déçue.

Il m’a fallu une éternité pour décider quoi choisir tellement Mimi Holliday a de jolis soutiens-gorges qui changent de tout ce qu’on peut voir à ma taille. Ces temps-ci, comme le l’ai dit dans mon Point Culotte sur le blog de Viksen, j’avais une envie de jolie dentelle noire alors je me suis dirigée vers la gamme Bisou Bisou Strawberry. Je commence à en avoir un peu marre du noir sur rose dans la lingerie, mais là j’ai trouvé que c’était fait de manière très élégante et subtile, notamment grâce au rose très pâle.

Le Bisou Bisou Strawberry dans sa version Comfort Bra (à gauche) et Maxi Bra (à droite)

Le Bisou Bisou Strawberry dans sa version Comfort Bra (à gauche) et Maxi Bra (à droite)

Pour ce qui est du modèle, j’ai longtemps hésité à prendre l’option Comfort Bra, un peu plus délicat et conçu pour des poitrines plus petites (bonnet F ou FF maximum en taille anglaise). J’ai finalement opté pour le Maxi Bra, disponible jusqu’au bonnet GG et dont la coupe est plus proche du reste de l’offre de lingerie bonnets profonds avec son bonnet en trois parties et son bandeau bien large. (En réalité il a fallu que le Comfort Bra tombe temporairement en rupture de stock dans ma taille pour que je parvienne enfin à me décider, on en était à ce niveau-là d’indécision.)

P1020447

Mon ensemble est arrivé dans une grosse boîte contenant une quantité faramineuse de petits papiers et de cartes postales, et même le catalogue de la collection Mimi Holliday en cours. Quand j’ai pu enfin accéder à la lingerie, ma première réaction a été de dire : « Ah oui, d’accord ». La différence de qualité par rapport à une marque moyenne gamme se voit immédiatement au niveau des matériaux utilisés. Je continuerai bien sûr à me fournir principalement chez des marques moyenne gamme pour des raisons financières et parce que certaines font des choses adorables mais, quand on passe dans la gamme au-dessus, on a tout de suite du satin de soie et de la belle dentelle. Et franchement, ça a de la gueule.

P1020452

Gros plan du bonnet, où on peut distinguer le maillage et la dentelle qui le composent.

Comme je l’ai dit, le bonnet est en trois parties et se compose de maillage fin par-dessus lequel est assemblée la dentelle. Les bonnets sont délicats mais donnent quand même une certaine impression de solidité : on n’a pas l’impression que la dentelle va se déchirer à tout instant ou que les bonnets vont s’abîmer dès qu’on bombera le torse. Malgré son prix, ce n’est pas un soutien-gorge fragile à réserver aux grandes occasions mais bien un très bon soutien-gorge de tous les jours.
L’autre raison pour laquelle ce soutif est devenu mon meilleur copain, c’est le confort. Le bonnet me va nickel, il taille comme un vrai 28FF, les armatures ne sont pas trop larges et les matériaux sont hyper confortables. Le maintien n’est pas ce que j’ai connu de mieux, mais c’est normal étant donné la délicatesse des matériaux du bonnet et c’est en partie compensé par une bande bien large dans le dos. (Petit bonus sympa, ladite bande a quatre rangées de crochets quand la plupart des marques se contentent de trois.) Ayant une poitrine relativement modeste, ça ne m’a pas posé problème, mais j’ignore comment le soutien-gorge conviendrait à des seins plus gros. J’aime aussi beaucoup la forme que donne le soutien-gorge sous les vêtements. On est loin de la forme bien ronde des soutiens-gorges Cleo (que j’aime beaucoup par ailleurs) : celui-là donne une forme beaucoup plus naturelle. On n’a jamais l’impression d’avoir les seins affaissés ou très pointus, la poitrine est rehaussée mais de manière plus subtile. C’est rare de trouver des modèles qui sachent trouver cet équilibre-là.

P1020446

Les quatre rangées de crochets, toujours un plus.

Les quatre rangées de crochets, toujours un plus.

Le seul bémol que j’ai trouvé à ce soutien-gorge, ce sont les bretelles. Quand on est petite comme moi et qu’en plus on a les seins plutôt haut placés, on a souvent besoin de beaucoup raccourcir les bretelles. Or celles du Maxi Bra ne sont pas complètement ajustables et je suis déjà obligée de les régler quasi au minimum. Autre point faible partant du même problème : les bretelles sont placées de manière assez écartée, elles ont donc tendance à glisser des épaules même avec le bon réglage. Mais ce soutif demeure mon meilleur copain. Parce qu’un meilleur copain même avec des bretelles trop longues ça reste un meilleur copain et puis c’est tout.

P1020473

Je sais que ce n’est plus exactement le sujet du blog mais j’ai commandé la culotte assortie. J’ai choisi la culotte classique, mais il y a d’autres options si vous avez envie de montrer un peu plus de fesse. Je l’ai prise en taille S (pour référence, je fais une taille 36) et elle est très confortable et couvre bien mon petit bouli classieux.

P1020456

La culotte est toute en soie à l’exception de la bordure en dentelle

P1020458

Il faut aimer la dentelle un peu toile d’araignée, mais personnellement ça me plaît bien. (PS : Ceci n’est pas ma main)

Si je devais résumer cette première expérience avec Mimi Holliday en quelques mots, ce serait « J’EN VEUX ENCORE ». Quand on dépense beaucoup d’argent, c’est difficile de savoir si ça vaudra le coup à l’arrivée. Les prix de Mimi Holliday sont élevés, et c’est vrai que c’est un souci pour moi, mais il sont totalement justifiés et ça vaut le coup d’économiser pour pouvoir s’offrir des produits d’une telle qualité. Alors si vous pouvez vous le permettre, foncez. Il faut aussi saluer l’offre de tailles plus que respectable, du 28 au 40 et du bonnet C au bonnet GG (soit du 75 au 105, bonnet C à K si on convertit en tailles françaises). Les marques de belle lingerie peuvent rarement en dire autant et il me semble important de soutenir ça et de montrer qu’il existe une vraie demande pour ces tailles. Alors voilà, c’était mon premier ensemble haut de gamme et j’espère que ce ne sera pas le dernier parce qu’il a vraiment répondu à toutes mes attentes.

Où donner, échanger ou revendre ses soutiens-gorges ?

Bonjour à toutes et à tous. Comme vous l’avez peut-être remarqué, le blog a un nouvel onglet tout beau dans lequel je vous propose de racheter mes soutiens-gorges d’occasion neufs ou en bon état. Il peut sembler un peu étrange d’acheter d’occasion quelque chose d’aussi personnel et délicat que de la lingerie, mais c’est une pratique très répandue chez les gens qui font une taille de soutien-gorge difficile à trouver. La nécessité de s’approvisionner sur internet implique qu’on a vite fait de commander un soutien-gorge qui ne nous va pas sans pouvoir l’échanger. Ou peut-être qu’on pouvait l’échanger mais qu’on a eu la flemme et qu’on s’y est pris trop tard. Ou peut-être que le soutif était à notre taille au départ mais que notre taille a changé. Ou peut-être qu’on lui a donné sa chance en croyant qu’il nous irait sauf qu’en fait il rend nos seins moches et douloureux. Bref, on se retrouve avec des soutiens-gorges neufs ou quasi neufs sur les bras et il n’est pas question de les jeter, surtout quand ils pourraient rendre heureuses d’autres poitrines. Heureusement, il existe plusieurs moyens de s’en débarrasser dans la joie, même quand on n’a pas de blog sur les seins. Je vais vous montrer.

NB : La communauté du bra fitting étant peu développée dans nos jolis pays francophones (je me sens d’ailleurs bien seule, oh non), les ressources suivantes sont essentiellement en anglais. Désolée. Bon, ne dramatisons pas non plus, des connaissances très basiques et/ou l’utilisation d’un petit traducteur pas trop sale suffisent à s’y retrouver.
NB encore : Les sites et groupes que je vais mentionner ici ont tous des politiques précises sur la marche à suivre pour acheter ou vendre un article. Ce n’est jamais très compliqué, mais veillez toujours à bien les lire et à les respecter afin que les sites puissent rester clairs, utiles et sûrs.

Bratabase

Une petite recherche par taille et c'est facile de trouver des offres intéressantes.

Une petite recherche par taille et c’est facile de trouver des offres intéressantes.

Ce n’est pas la première fois que je vous parle de Bratabase, sorte de Pokédex des soutiens-gorges alimenté par ses membres, un site dense et foutraque mais à l’utilité et au potentiel incroyables. Eh bien Bratabase possède également une section de petites annonces (ou listings) qui vous permet de revendre vos soutiens-gorges, les donner gracieusement ou les échanger avec quelqu’un contre un autre modèle (le tout sans câble Link). L’interface est facile d’utilisation aussi bien pour les vendeurs que pour ceux qui recherchent un modèle d’occasion à leur taille. Le site étant assez connu, c’est peut-être là que vous trouverez preneur le plus facilement. Autre avantage : si vous choisissez de donner ou d’échanger plutôt que de vendre, Bratabase prend en charge les frais de port vers l’heureux nouveau propriétaire de votre soutien-gorge.

Facebook

Exemple d'annonce sur le groupe Facebook Clothes for Boobs

Exemple d’annonce sur le groupe Facebook Clothes for Boobs

Si vous avez un compte Facebook (et, soyons honnêtes, vous en avez probablement un), il existe des groupes dédiés à la vente de soutiens-gorges d’occasion. Le principal est le très actif Clothes for Boobs, où l’on peut revendre aussi bien des soutiens-gorges en bon état que des vêtements adaptés aux fortes poitrines. Le groupe a beaucoup de membres ayant à la fois un grand tour de dos et un gros bonnet mais il n’y a pas de critère de taille pour pouvoir passer une annonce sur le mur. Avec plus de 2500 membres, vous trouverez forcément quelqu’un qui fait la même taille que vous. Clothes for Boobs est également un endroit où les membres peuvent discuter des différentes problématiques liées au fait d’avoir une poitrine et c’est plutôt convivial. Le groupe est privé afin d’assurer un minimum de protection contre les gens un peu flippants, mais si votre profil n’est pas louche il vous suffit de réclamer pour en faire partie.

Reddit

Braswap, le subreddit où même la mascotte a un soutien-gorge à sa taille

Braswap, le subreddit où même la mascotte a un soutien-gorge à sa taille

Reddit veut du bien à tes seins. Reddit a fait du bien à mes seins et /r/ABraThatFits a sauvé ma vie. Mais à cause de Reddit, tu es parfois incité à acheté des soutiens-gorges qui finalement ne te vont pas trop. La solution ? Les refourguer sur Reddit. La boucle est bouclée, la vie est douce et facile. Reddit.
Il y a deux solutions et deux subreddits distincts pour que vos soutiens-gorges trouvent une deuxième maison via Reddit. Le premier, Bra swap, permet d’acheter ou vendre des soutiens-gorges d’occasion, mais aussi d’effectuer des échanges, comme avec les Pokémon (« je t’échange un Cleo Lucy en 30F contre un Cleo Marcie en 30FF », par exemple).
Si vous êtes d’humeur plus généreuse, vous serez peut-être intéressés par Random Acts of Bras. Sur ce subreddit, les gens font carrément don de leurs anciens soutiens-gorges sans demander d’argent à part, éventuellement, le prix des frais de port. Qu’il s’agisse de personnes n’ayant vraiment pas les moyens d’essayer des soutiens-gorges à leur taille ou d’adolescentes dépendantes financièrement à qui les parents refusent d’acheter des soutiens-gorges adaptés, il y a sûrement des gens à qui vos anciens soutiens-gorges pourraient servir.

boobiebazaar

boobiebazaar

Je termine mon petit tour d’horizon avec boobiebazaar, un site spécialement dédié à la revente de soutiens-gorges. Je vais être très honnête et vous avouer que, malheureusement, boobiebazaar a relativement peu de membres et n’est pas aussi développé qu’il pourrait l’être. C’est très dommage parce qu’il y a un public pour ce site, j’adorerais qu’il soit plus vivant et qu’il devienne une vraie plateforme de vente riche et efficace.
Le site est plutôt clair et sa présentation rappelle celle des listings de Bratabase. En revanche, l’inscription n’est possible que sur invitation ; si vous en voulez une n’hésitez pas à me demander ou à en réclamer via le groupe Facebook du site. Contrairement à la majorité des sites en rapport avec le bra fitting, boobiebazaar est peuplé par une communauté plutôt européenne. Ne soyez donc pas étonnés de tomber sur des annonces en allemand ou en polonais, parfois la marque et la taille du soutien-gorge sont si clairs qu’il n’y a même pas besoin de traduction. Autre chose importante à savoir : le site est réservé aux femmes, probablement par peur que des pervers viennent harceler les membres et leur réclamer des culottes sales. Si vous n’êtes pas une femme, sachez que les autres sites que j’ai mentionnés précédemment n’iront pas vous demander si vous êtes homme, femme ou non-binaire et que vous pouvez sans souci vous tourner vers eux.

EDIT DU 21/08/2015 (c’est encore mon anniversaire mais un an plus tard, décidément) : Après plusieurs mois de maintenance, le site Boobie Bazaar a rouvert ! Le nouveau site est assez agréable et pas trop mal fichu, et vous pouvez l’intégrer sans invitation. Par contre, ils prennent maintenant un pourcentage sur les ventes que je trouve très élevé. Pour chaque objet vendu, le site s’octroie 25% du prix de vente, et je trouve ça un peu abusé, mais c’est vous qui voyez.

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui ! C’est mon anniversaire aujourd’hui, alors je vais vous laisser et aller faire la fête. Avant de partir, toutefois, j’aimerais partager avec vous cette petite photo de lapins mignons que Caroline m’a envoyée pour mon anniversaire. À bientôt et restez doux !

Awawawawawawawawawawawawawa