Blue, blue, electric blue

Allez allez, aujourd’hui pas de bonjour, on passe direct au bifteck, à savoir un petit soutif pas piqué des hannetons, le Chloe de la marque Boux Avenue, en 28FF. Ça fait longtemps que j’ai pas publié sur le blog alors on a pas de temps à perdre, go go go !

P1320138

Boux Avenue est une marque anglaise de lingerie qui possède 24 magasins dans tout le Royaume-Uni. Elle me fait un peu penser à Etam dans le style de ses modèles, son positionnement milieu de gamme, la qualité de ses produits et la décoration de ses boutiques. La différence majeure, c’est que Boux Avenue a une offre bonnets profonds bien plus abondante. Là où on galère chez Etam pour trouver un bonnet E, Boux Avenue a beaucoup d’options jusqu’au bonnet G UK, équivalent d’un bonnet J FR.

La raison pour laquelle je n’ai jamais testé Boux Avenue jusqu’à maintenant, c’est que malheureusement leurs collections ne comportaient aucun modèle dans des tours de dos plus petits que du 30 UK, soit du 80 FR. Or pour moi, il faut du 75 ou rien. Cette saison, Boux Avenue a enfin décidé de tâter le terrain des petits dos en inaugurant deux soutiens-gorges en 75 FR/28 UK : un couleur corail disponible du 28C au 28F, et un bleu électrique disponible du 28C au 28G. Les deux sont dans la gamme appelée Chloe et ont des bonnets rigides recouverts de dentelle. Je pense que cette initiative doit être soutenue afin d’encourager cette marque (et d’autres !) à oser proposer des choses pour les plus petits tours de dos, alors j’ai tout fait pour m’en procurer un.

À gauche, le Chloe Lace Plunge Bra, disponible jusqu'au bonnet F. À droite, le Chloe Lace Balconette Bra, disponible jusqu'au bonnet G. (Crédit photos : Boux Avenue.)

À gauche, le Chloe Lace Plunge Bra, disponible jusqu’au bonnet F.
À droite, le Chloe Lace Balconette Bra, disponible jusqu’au bonnet G.
(Crédit photos : Boux Avenue.)

Ma taille étant le 28FF, j’ai acheté le seul soutien-gorge à ma portée, à savoir le balconette bleu. Un choix par défaut qui me va très bien, puisque d’abord j’aime pas le rose.
Ce soutien-gorge me tentait d’autant plus qu’il ressemble à s’y méprendre à un modèle de chez Etam qui n’est disponible que jusqu’au bonnet E et à partir du 85. J’ai donc sans m’en rendre compte lancé un défi à mon soutien-gorge Boux Avenue : serait-il capable de faire du Etam, mais à ma taille ?

Le soutien-gorge Glam corbeille d'Etam, sosie convaincant s'il en est

Le soutien-gorge Glam corbeille d’Etam, sosie convaincant s’il en est. (Crédit photo : Etam Lingerie)

On croirait pas comme ça, mais je suis une fille qui s’est approvisionnée en lingerie de manière quasi exclusive chez Etam pendant des années. Quand j’ai reçu le Chloe, j’ai tout de suite retrouvé ce dont j’avais l’habitude chez Etam. Le soutien-gorge a l’air plutôt solide, bien construit, avec des matériaux qui tiennent la route sans être exceptionnels. La dentelle est sympa mais pas à couper le souffle. Les finitions sont bonnes mais l’ensemble n’est pas d’une finesse folle. On est dans du bon milieu de gamme, de bonne qualité et sans prétention. Et mine de rien, c’est quelque chose qui me manque un peu depuis que je suis dans le territoire du bonnet profond, la possibilité de trouver pour pas très cher des soutiens-gorges pas dingues mais sympas et avec un bon rapport qualité/prix.

P1320142

Le premier truc frappant avec ce modèle (tellement frappant que j’aurais peut-être dû commencer par là, mais bon maintenant c’est trop tard), c’est cette couleur bleue VIBRANTE COMME BAISE. On est à mi-chemin entre le bleu marine et le bleu électrique, plus classe qu’un bleu pétard et plus fun qu’un bleu foncé classique. Ce sera pas forcément du goût de tout le monde, mais moi ça me rappelle ce vieux soutif en 90C de chez New Look que j’avais dans le temps et qui n’a jamais été à ma taille mais que j’aimais d’amour. J’ai encore la culotte assortie et, quand les nuits sont froides et solitaires, je la serre contre moi en pensant aux temps de jadis.

P1320144

Jusque là tout allait bien, mais niveau fit, ça s’est avéré pas top. Je l’ai souvent dit et je le répète, mais les bonnets rigides comme ça, c’est un peu le jeu du hasard. Le bonnet n’est pas d’un bloc, il est en trois parties et c’est plutôt une bonne chose car ça le rend plus adaptable. Mais il n’en est pas moins très épais et du coup pas si adaptable que ça. Ton sein a une forme, le bonnet en a une autre, il faut les emboîter, ça passe ou ça casse. Quand j’ai reçu le Chloe, ça n’est pas passé. Le haut du bonnet bâillait, problème ultra classique avec ce genre de soutien-gorge mais relou quand même. Je l’ai porté une ou deux fois, et c’était hyper désagréable car la partie bâillante des bonnets frottait sur ma peau. À la fin de la journée, j’avais MAL. J’ai donc un peu laissé ce soutien-gorge de côté pour l’oublier au fond de ma boîte à lingerie.

Et puis j’ai pris du poids.

Je suis passée d’un 28FF à un 28G. Tous mes soutiens-gorges, sauf une ou deux exceptions, sont devenus trop petits. J’ai profité de cette hécatombe dans ma collection de soutiens-gorges pour réessayer mes soutifs oubliés, dont le Chloe. Et là miracle, ça ne bâillait plus. Comme souvent, je manque un peu d’espace dans le bas du bonnet, mais globalement, il me va bien et il me va bien mieux. Pourtant, je considère que ce soutien-gorge taille comme un vrai 28FF, pas un 28G. Au niveau du tour de dos, on est sur un 28 UK/75 FR suffisamment ferme, rien à redire. Quant au bonnet, pour la forme de mes seins j’avais besoin d’un bonnet une taille en-dessous, mais je pense que ça m’est vraiment spécifique. C’est un enjeu important quand une marque étend sa gamme de tailles d’arriver à ce que les nouveaux modèles soient bien conçus, à la bonne taille et à la bonne échelle. Parfois, des marques pourtant de qualité font n’importe quoi dans certaines tailles, notamment pour les bonnets profonds et les petits tours de dos, et certaines se retrouvent coupées de manière totalement déconnante. Ce n’est pas le cas ici. Le 28FF de Boux Avenue est un vrai 28FF, avec une bande à la bonne longueur, des bonnets au bon volume, des armatures ni trop larges ni trop étroites.

Armature latérale et petite étiquette satinée : la rédaction apprécie.

Niveau prix, le Chloe est à 22£, soit un peu moins de 30€. Son jumeau de chez Etam était presque exactement au même prix. Quand je l’ai acheté, Boux Avenue faisait une offre spéciale avec le bas offert, donc pour moins de 30€ j’ai eu le soutien-gorge et le short assorti, ce qui est assez avantageux. Par contre je n’ai pas pris de photos du short en question, par pure flemme. Il est joli mais c’est le genre de short qui rentre grave dans les fesses donc c’est pas trop mon truc, même s’il reste plutôt confortable.

P1320140Mon expérience avec Boux Avenue fut plutôt convaincante. Le rapport qualité/prix est bon, le soutien-gorge bien conçu et le fait d’avoir pu trouver ma taille relève du petit miracle. J’ai vraiment eu l’impression d’avoir un clone de produit Etam entre les mains et ça m’a fait plaisir, même si objectivement ce n’est pas mon type de soutien-gorge préféré. Ça m’attriste un peu de savoir que ce genre de chose basique n’est absolument pas disponible en France et qu’aucune marque ne daigne avoir ne serait-ce qu’une unique option petit tour de dos + bonnet profond par boutique. Je trouve que Boux Avenue l’a joué plutôt safe en se limitant à deux soutiens-gorges en tour de dos 28 UK/75 FR avec des bonnets supérieurs à D sans aller dans l’ultra profond, et je pense que certaines marques françaises auraient largement les moyens de tenter une expérience similaire sans trop se mouiller. Le Chloe bleu électrique n’est plus disponible, mais Boux Avenue a continué sur sa lancée et propose désormais deux versions du soutien-gorge (une vert jade et une bleu mauve) en petits dos jusqu’au bonnet G UK, et pas moins de onze soutiens-gorges petits dos jusqu’au bonnet F UK. Je pars en vacances à Londres en septembre et je compte bien aller regarder directement ces nouveautés en boutique. Si vous voulez vous procurer du Boux Avenue sans traverser la Manche, vous pouvez faire votre choix sur leur site puis leur envoyer un mail pour passer commande car leur boutique en ligne ne propose pas directement la livraison internationale. Pour acheter le Chloe bleu électrique, j’ai préféré mettre la communauté à contribution et j’ai directement demandé à Chloe (oui, elle s’appelle comme le soutif) aka xuenylom, une contributrice anglaise du subreddit /r/ABraThatFits, de m’en acheter un en boutique puis de me l’expédier. Elle l’a fait avec plaisir car elle est vraiment très sympa et qu’elle porte elle-même du 75 et a à cœur de soutenir les marques qui en proposent. Si tester Boux Avenue vous intéresse, vous avez donc le choix entre la méthode Eurostar, la méthode officielle et la méthode copinage.

C’est tout pour moi aujourd’hui, alors à bientôt pour plus de dentelle et de bretelle ! ʕ; •`ᴥ•´ʔ

 

 

Publicités

Tagué:, ,

6 réflexions sur “Blue, blue, electric blue

  1. Leila août 10, 2015 à 2:34 Reply

    Bonjour,

    Je vous avais laissé un petit commentaire en bas de votre post « le Guide des vendeurs » il y a trois semaines je ne sais pas si vous l’avez vu ? Je suis embêtée j’ai lu tout votre site et pris mes mesures mais dans les magasins où je vais habituellement, ces nouvelles tailles ne vont pas. Les soutien-gorges sont bien trop grands, tous les bonnets D correspondant aux grandes tailles (Je pensais faire du 75A, je fais apparemment du 28D (ou 75D)). Il y a donc des magasins spéciaux qui suivent les bonnes tailles et d’autres plus courants (comme Etam) qui sont totalement fantaisistes ? Comment savoir au moment de commander sur Internet ?
    Si vous ne pouvez pas me répondre ici, ça m’aiderait beaucoup d’avoir votre avis par mail 🙂

    Bonne journée à vous et merci pour ce blog

    • Camille août 10, 2015 à 3:56 Reply

      C’est répondu ! Bonne journée.

  2. Cécilia septembre 13, 2015 à 9:40 Reply

    Bonjour, je lis votre blog depuis à peu près un an et sans vous je serais encore en train de porter du 85A (au lieu de 75E). Un grand merci pour vos recherches et votre partage !
    Cependant une question subsiste, pourquoi la majorité des marques française ne commencent leurs tailles qu’à partir du 85A voir 80 quand on est chanceuses et encore, pas beaucoup de choix pour la profondeur des bonnets.
    C’est dommage, c’est inconfortable, on y pense toute la journée… pouah. Alors oui, pourquoi ? 🙂

    • Camille septembre 30, 2015 à 3:25 Reply

      Merci, je suis contente d’avoir pu aider !

      Le problème de base c’est que les gens n’y connaissent rien en soutiens-gorges. Quand une personne lambda pense à un 75E, elle imagine une femme très maigre avec des seins géants. De la même façon, les gens imaginent qu’un bonnet D correspond forcément à une poitrine énorme et qu’un C correspond à une poitrine moyenne sans savoir qu’un bonnet de différence ce n’est vraiment pas grand chose et certainement pas assez pour faire la différence entre « moyen » et « gigantesque ». Si les marques françaises vendaient du 80F, peu de gens en achèteraient alors que c’est une taille extrêmement courante, car les gens qui devraient porter cette taille sont persuadés qu’ils font du 95A ou du 90C. Il y a en plus de ça le cliché selon lequel le soutien-gorge est forcément un instrument de torture et qu’avoir des seins c’est forcément douloureux et qu’on doit toutes en passer par là. Du coup les femmes ont mal au dos, se sentent mal à l’aise dans leurs soutiens-gorges, mais elles se disent que c’est normal, que c’est le lot de toutes les femmes et elles ne vont pas se dire que le problème vient du soutien-gorge et de sa taille pour se mettre en recherche d’un soutien-gorge qui leur conviendrait mieux.
      De toutes manières, les marques ont tendance à ne pas vouloir se spécialiser dans une gamme de tailles et préfèrent donner l’illusion qu’elles ont toutes les tailles pour toutes les personnes. Mais dans le même temps, elles sont face à un problème de stock, où il est impossible de stocker toutes les tailles car ce serait extrêmement coûteux et compliqué. C’est donc plus simple d’avoir une gamme réduite dans laquelle on engonce la majorité des femmes que de reconnaître la complexité et la variété des tailles de soutiens-gorges. Énormément de femmes portent du 85A alors que la majorité seraient plus à l’aise dans des tailles allant du 65A au 85G. C’est facile de caser plein de femmes différentes dans du 85A. Mais une taille comme le 75D, personne ne sera à l’aise dedans à part celles qui font du 75D. Sauf si une demande accrue pour ces tailles « rares » apparaît, les marques n’ont pas d’intérêt à se mettre à les vendre, elles n’en ont strictement rien à faire de notre confort. C’est extrêmement commode pour les revendeurs de faire croire à toutes les clientes que le monde se limite à la matrice, c’est-à-dire les tours de dos 85 à 100 et les bonnets A à D. On se retrouve donc avec un cercle vicieux : il n’y a pas de demande pour les tailles hors de la matrice, donc les marques n’en vendent pas, et comme ces tailles sont inexistantes en boutique les gens ne se rendent pas compte qu’elles existent et qu’elles pourraient leur convenir, donc ils n’en achètent pas.

  3. urielle octobre 3, 2015 à 11:41 Reply

    Bonjour,

    Joli blog. J’ai seulement une question à vous poser. Pourquoi dans la méthode classique, on rajoute 13 cm au tour de dos, voire plus, et avec la votre on prend le tour tel quel (ou équivalent en pouce? Ex: Dans la methode classique une femme avec 72 cm de tour de dos prendra du 85 et ici du 75? Merci!

    • Camille décembre 23, 2016 à 11:08 Reply

      J’en ai déjà parlé plus en détail dans d’autres articles mais en gros rajouter des centimètres est une astuce qui permet de caser un maximum de personnes dans un minimum de tailles, ce qui permet de mettre quasi toutes les femmes dans la fourchette 85-100 A-D. C’est plus pratique pour les marques, qui n’ont pas à se casser la tête et peuvent se permettre de ne produire qu’un nombre limité de tailles. C’est aussi quelque part plus pratique pour les femmes, quand je mettais du 90C je trouvais beaucoup plus facilement de la lingerie qu’avec ma taille actuelle introuvable en boutique, mais c’était au détriment du confort…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :