Avocado Jewel, le soutien-gorge le plus confortable de tous les temps

Je t'aime.

Je t’aime.

Je vais commencer un peu solennellement ce billet par un avertissement. Le soutien-gorge dont je vais parler aujourd’hui m’a été envoyé gratuitement par Avocado, cependant, je ne l’ai pas choisi. Il était prévu qu’Avocado me fasse essayer la gamme Essentia afin que j’en parle sur mon blog (et je le ferai), mais nous ne nous sommes pas mis d’accord sur le Jewel, ils me l’ont envoyé un peu comme un bonus. Autant être honnête avec vous : si j’avais dû le payer, je n’aurais probablement pas choisi d’acheter le Jewel. À chacune de mes visites sur la boutique en ligne d’Avocado, le Jewel faisait partie des modèles qui me faisaient le moins rêver. Je bave déjà depuis des mois sur la gamme Annick in Love et, dans la collection la plus récente, le modèle Valentina m’attire beaucoup. Mais le Jewel ? Bof. Je le trouvais sympa sur les photos mais la grosse dentelle florale et la palette de couleurs ne me correspondaient pas vraiment. Plutôt joli, mais pas mon style.

P1320176

Avocado m’a aussi envoyé un autre soutien-gorge « imprévu », l’Orlando, qui est joli et très surprenant avec son effet presque iridescent sur le haut des bonnets, mais j’ai décidé de ne pas en parler et de le leur renvoyer, car j’estime que ce n’est pas un soutien-gorge que j’aurais pu acheter par moi-même et je refuse d’en parler sous prétexte qu’on m’en a fait cadeau.

Pourquoi alors consacrer un article au Jewel alors que je ne veux pas parler de l’Orlando ? Eh bien parce que, si le Jewel me laissait indifférente sur le papier, j’ai eu une putain de révélation en l’enfilant. C’était un moment digne de ce qui se passe quand une baguette choisit son sorcier. Je n’exagère pas. C’est comme s’il avait été fait pour moi. À tel point que j’ai coupé l’étiquette alors que je l’avais encore sur moi et me suis rhabillée par-dessus en souhaitant ne plus jamais l’enlever. Je pense pouvoir dire que c’est le soutien-gorge le plus confortable que j’aie jamais porté. Si j’avais essayé l’Orlando dans la cabine d’une boutique, je l’aurais enlevé en disant « moui, sympa, sans plus ». Si j’avais essayé le Jewel dans un magasin, je l’aurais acheté sans hésiter, et ce malgré l’indifférence initiale.

(Crédit photo : Avocado)

(Crédit photo : Avocado)

Je sais que je suis une piètre photographe mais j’espère que ça se voit quand même sur mes photos : les couleurs du Jewel sont bien plus intenses en vrai qu’elles n’en ont l’air sur le site d’Avocado. Elles sont plus riches, moins fades, plus chaudes, plus profondes. En ouvrant le paquet, ma première réaction a été de me dire « Hé, mais c’est le Jewel, il est joli en fait ». J’avais presque l’impression que c’était un modèle différent de celui que j’avais vu sur internet. Ce soutien-gorge existe dans plusieurs coloris, celui que j’ai reçu s’appelle « Choco Chili » et je le trouve très élégant, à la fois automnal et chaleureux.

P1320166

A VS H

La subtile différence de forme entre le modèle A et le modèle H. (Ça a l’air assez évident sur les dessins mais si vous aviez le même soutif en A et en H sous le nez je vous garantis que vous feriez moins les malins.)

Avocado propose plusieurs formes pour ses modèles (cf cet article que j’ai écrit l’année dernière), et le Jewel que j’ai reçu est dans la forme A. Il existe aussi en forme H, mais le A a un côté plunge qui change par rapport à ce dont j’ai l’habitude et qui me plaît beaucoup. J’ai déjà le Kyoto dans cette forme et je l’adore, mais le Jewel me va mieux. Il est plus ouvert sur le haut du bonnet, et ça correspond mieux à la forme de mes seins. Il arrondit la poitrine mais de façon plus naturelle que, par exemple, les soutiens-gorges Cleo et la fameuse « Cleo shape » très arrondie. Il est donc très joli et facile à porter sous les vêtements. Et surtout, il est tellement, tellement confortable. Je ne sais pas si c’est le fit impeccable, les matériaux et tissus utilisés ou la construction des bonnets qui font ça, mais j’ai rarement été aussi à l’aise dans un soutien-gorge. Pourtant, les soutiens-gorges à la bonne taille ça me connaît et je place toujours le confort en haut de ma liste de priorités quand j’en essaye un. Le Jewel est encore plus confortable que mon Maxi Bra de chez Mimi Holliday. Pas de la merde. La seule toute petite chose que je pourrais lui reprocher, c’est qu’il manque un chouïa de projection dans le bas du bonnet pour être vraiment 100% parfait pour moi.

P1320177

Niveau taille, rien à signaler, j’ai reçu le soutien-gorge en 60G, ma taille habituelle chez Avocado et ça me convient parfaitement. Avocado fait généralement preuve de consistance dans ses tailles, je n’ai jamais remarqué de modèle qui taille plus petit ou plus grand que les autres, donc je prends toujours la même taille et ça m’a toujours bien réussi. Je porte en règle générale du 28FF (taille britannique), et je pense vraiment que le 60G en est l’équivalent. La bande est faite avec des matériaux solides et confortables et est un plaisir à porter. De plus, elle a de petites baleines verticales de chaque côté. Je sais que certain·e·s ont horreur de ça, mais moi j’adore, je trouve que ça rend la bande encore plus confortable, comme si le soutien-gorge te faisait un câlin.

P1320171

Le Jewel a une particularité que j’adore et qu’on retrouve chez tous les soutiens-gorges Avocado : des armatures bien étroites. (Pour rappel, ça veut dire que la distance d’un bout à l’autre d’une armature est faible, et donc que l’armature ne va pas partir loin sous l’aisselle.) À nouveau, je sais que d’autres détestent ça parce que c’est incompatible avec la forme de leurs seins, mais moi c’est tout à fait ce qu’il me faut. Tenez, à ce propos, voici un point Culture Seins pour vous : dans le milieu, on utilise le verbe « to go Polish » quand une personne est obligée d’aller acheter ses soutifs chez des marques polonaises car aucun autre pays n’est capable de produire d’armatures assez étroites pour elle. Or, si vous êtes d’humeur à going Polish, Avocado est définitivement la marque qu’il vous faut.

P1320170

Je vais finir cet article en me pâmant devant une autre particularité des soutiens-gorges Avocado : il y a toujours un souci du détail, de jolies idées, de jolis matériaux, des tissus agréables. Ça ne peut se mesurer pleinement qu’en vrai, quand on a le modèle entre les mains, alors mes photos ne rendent pas justice au niveau de soin du Jewel. On a affaire à un soutien-gorge assez cher et haut de gamme, et ça se sent réellement.

P1320172

P1320174

P1320167

P1320164

Disponible du 60 au 95, bonnets E à J (approximativement du 75 au 110, bonnets E à J en taille française)

(Mais surtout, nom de dieu, qu’est-ce qu’il est confortable.)

(Genre.)

(Vraiment super confortable.)

(Wow.)

(Sans déconner.)

(Je blague vraiment pas.)

(C’est comme un doudou.)

(Tout le monde aime les doudous.)

(Moi en tous cas j’aime les doudous.)

(Et je t’aime toi.)

(À la prochaine.)

Publicités

Tagué:, , ,

2 réflexions sur “Avocado Jewel, le soutien-gorge le plus confortable de tous les temps

  1. Oline février 26, 2015 à 11:58 Reply

    Ah mais aaaah d’accoooord !
    Je crois que je viens de comprendre pourquoi j’ai des soutien-gorge à ma taille (nickel au niveau du dos, si je prend un bonnet au dessus ou au dessous c’est clair que c’est pas le bon) mais qui me font mal au niveau des côtes, c’est à cause des armatures trop larges !
    J’ai l’armature qui est presque toujours sous les aisselles et je trouve ça assez inconfortable à la fin de la journée, du coup il me faudrait des bonnets plus étroits ?
    Je ne comprend rien aux histoires de projection, j’ai vraiment du mal à déterminer la forme de mes seins, quelle frustration.
    (Bon après passer d’un 90C/D à un 80F/G m’a un peu sauvé le dos je crois, mais j’aimerai bien accomplir la quête du soutien-gorge parfait)

    Tes articles donnent trop envie mais ça me fait tellement peur de commander sans essayer avant ! (Parce que si ça ne me va pas, la flemme m’empêchera d’aller à la poste renvoyer le colis. Oui oui j’ai honte)

    • Camille mars 1, 2015 à 11:48 Reply

      Oui, il te faut des bonnets plus étroits ! Je viens de finir un article à ce sujet (il était plus que temps), je le publierai bientôt. Personnellement, l’étroitesse des bonnets c’est devenu un des critères les plus importants pour moi, donc JE DOIS PARTAGER CETTE SCIENCE AVEC LE MONDE.
      Pour ce qui est d’essayer avant d’acheter, je te comprends, vraiment. Moi aussi j’avais complètement la flemme de retourner mes colis, maintenant j’ai réussi à prendre l’habitude. Ta taille est plus facile à trouver que la mienne donc je suppose que tu peux survivre en te contentant des magasins, mais tu aurais teeeeeellement plus d’option en commandant en ligne !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :