Archives Mensuelles: mai 2014

Puisque vous insistez : où trouver des soutiens-gorges sans armatures

Salut les amis ! Ça va, vous ? Vous avez pensé à vous mesurer la poitrine ce mois-ci ? J’espère que oui car cette fois on va vraiment parler du choix qu’on a quand on cherche un soutien-gorge sans armatures pas trop dégueulasse. Sans (trop) se plaindre. Si vous n’avez pas lu mon précédent article, vous êtes punis et vous n’avez pas le droit de lire celui-ci. Si vous l’avez lu, alors vous pouvez continuer et je vous fais des bisous tout doux.
Avant qu’on commence, un petit avertissement : dans cet article, je mettrai des liens pour se procurer tous les soutiens-gorges dont je parlerai. Ce sera, s’ils en ont une, des liens vers les boutiques en ligne des fabricants ou vers des sites marchands où je sais que le modèle est disponible. Ça ne veut pas dire que c’est forcément là qu’il faut acheter. Si vous recherchez un modèle et que vous connaissez votre taille, faites vos recherches, voyez où c’est le moins cher ou sur quel site ou dans quelle boutique vous préférez acheter. Je préfère mettre, quand je peux, le site du fabricant car je préfère rester neutre que de favoriser un revendeur en particulier, mais je vous encourage bien entendu à faire vos achats où vous le souhaitez.

Les options classiques

Les soutiens-gorges sans armatures, aussi appelés softcup, sont super faciles à trouver. Mais seulement quand on est pas trop regardant sur la taille. En effet, la plupart des modèles de ce genre sont taillés en XS/S/M/L plutôt qu’en véritables tailles de soutien-gorge. Je trouve ça plutôt honnête en soi, car au moins ces soutiens-gorges ne prétendent pas faire ce dont ils ne sont pas capables. Malheureusement, pour beaucoup de personnes ces soutiens-gorges auront des bonnets trop petits et un dos trop lâche, mais si vous voulez tenter quand même, les options ne manquent pas.

ASOS Chloe Lace Triangle Bra. Le mannequin a l’air complètement dégoûté, pourtant je le trouve chouette son soutien-gorge.

La première destination qui me vient à l’esprit pour ce genre de soutifs, c’est Asos. Leur marque maison en a déjà beaucoup, à des prix abordables. Ils vendent également des modèles d’autres marques, comme Calvin Klein, Vero Moda ou Princesse Tam-Tam.

Damaris Sugar Plum Silk Tulle Naked Bra

Damaris Sugar Plum Silk Tulle Naked Bra

Si vous avez un peu de budget et une petite poitrine, vous pouvez aller jeter un œil chez Damaris. La marque se destine clairement aux petits seins et fait de la lingerie délicate, jolie et surprenante. La marque sœur de Damaris, Mimi Holliday, fait les bonnets profonds mais a aussi des modèles sans armatures du XS au XL. Leurs Triangle Bras, par exemple, sont disponibles en plusieurs déclinaisons.

Gooseberry Lou

Certaines marques ont fait du soutien-gorge sans armature leur marque de fabrique, avec des résultats parfois très jolis. Je pense par exemple à Gooseberry, une marque française qui fabrique ses modèles à Bali. Le soutien-gorge rose qui illustre mon précédent article vient de chez eux et je le déteste, mais ils ont aussi des choses qui me plaisent beaucoup, comme ce soutien-gorge noir et blanc joli et minimaliste. Il me rappelle un modèle que j’avais quand j’étais plus jeune et que j’aimais beaucoup. C’est le genre de style dont les marques de lingerie bonnets profonds feraient bien de s’inspirer. Malheureusement, on voit bien sur d’autres photos de la marque les problèmes des soutiens-gorges en tailles S/M/L. La bande du soutien-gorge qui remonte dans le dos de manière aussi prodigieuse, c’est le signe d’un tour de dos beaucoup trop grand. Mais en descendant en taille, le bonnet serait alors devenu trop petit pour la jeune femme. Comme quoi, les soutiens-gorges souples c’est pas si simple et c’est vraiment pas pour tout le monde.

Les options dans de « vraies » tailles

Fort heureusement, il existe aussi des soutiens-gorges sans armatures disponibles dans de vraies tailles en chiffres et en lettres.

Elle Macpherson Intimates Beach Babe soft cup bra (c’est compliqué tout ça), disponible du 85A au 95D

Si vous avez la chance de trouver votre taille dans la matrice du soutif, c’est-à-dire entre le 85A et le 95D environ, c’est forcément plus simple. C’est même trop simple, je ne vais donc pas m’attarder dessus. Beaucoup de marques ont des modèles sans baleines, comme celui-ci de chez Elle Macpherson Intimates, que je trouve assez sympa. Sinon, vous en trouverez aussi chez Huit, chez Princesse Tam-Tam, chez des marques indépendantes comme Lonely Hearts, même Etam en a plein. Les options sont quasi infinies pour vous.

Gossard Super Smooth Plunge Bra. Disponible du 80 au 100, bonnets A à F. Découpe des cheveux à l’arrache sur Photoshop non incluse.

Pour les gens qui sortent un peu des tailles conventionnelles, c’est tout de suite plus compliqué et le choix est bien plus restreint. Le seul avantage, c’est que beaucoup de marques ont au moins un softcup dans leur collection. Il ne vous plaira peut-être pas, mais il sera souvent là, l’inévitable softcup. Le modèle ci-dessus vient de chez Gossard et a pour premier objectif de générer du décolleté, mais si vous le prenez bien à votre taille le résultat ne sera probablement pas aussi extrême.

Freya Deco Soft Cup, disponible du 28C au 38G

Freya Deco Soft Cup, disponible du 75C au 100I/J

La marque anglaise Freya propose ce qui est, à mon sens, un des plus jolis soutiens-gorges softcup sobres pour les bonnets profonds. Il est disponible en noir ou en beige, pas vraiment fantaisiste donc, mais il réussit malgré tout à mettre en valeur tout en proposant un maintien correct. Et il a la cote dans la communauté des seins.

Fortnight Mira Longline Bra

Fortnight, ah, Fortnight… Cette marque canadienne me fait de l’œil depuis longtemps, mais c’est tellement difficile de se la procurer en Europe, c’en est presque cruel. La gamme de tailles de Fortnight n’est pas non plus exceptionnelle mais reste plus que correcte (du 80 au 95, bonnets A à G) et ils ont vraiment de très, très jolies choses. L’essentiel de leur collection est sans armatures et leurs soutiens-gorges softcups et longline sont pour moi ce qui les distingue vraiment des autres marques. En plus, ils taillent apparemment assez petit dans le dos, ce qui veut dire que leur collection peut convenir à quelqu’un qui fait du 75. Vous avez déjà vu des soutiens-gorges de ce genre qui pourraient convenir à une fille qui fait du 75G, vous ? Moi jamais.

Berlei Heaven Lace Non Wired Bra, disponible du 85A au 115E

Berlei, une des marques sœurs de Gossard, a aussi un softcup plutôt joli dans sa collection. Malheureusement, pas de bonnets profonds, mais il a le mérite d’aller jusqu’au 115 en tour de dos.

Goddess Alice Black Soft Cup Bra, disponible du 90 au 125, bonnets C à M

Pour les grandes tailles, il y a quand même des alternatives sans armatures, notamment chez Goddess. Qui dit grande taille dit qu’il faut compenser l’absence d’armatures ailleurs pour garantir un bon maintien, d’où le look un peu mastoc (moi j’aime bien, mais c’est vrai que ça ne sera pas forcément au goût de tout le monde). Cela dit, Goddess est une marque de bonne qualité et une référence dans son domaine, donc si vous êtes dans leur gamme de tailles c’est bien chez eux qu’il faut investir.

Soutien-gorge Ohhh Lulu

Ah, c’est pas facile de trouver son bonheur à sa taille, hein. Parfois on aimerait bien que tout soit disponible sur mesure et personnalisable à volonté, de préférence pour un prix pas trop abusé. Et bien figurez-vous donc qu’il y a des gens qui font ça ! Oui ! La marque Ohhh Lulu vend sur Etsy des modèles faits à la main et vous donne la possibilité de communiquer avec la couturière pour élaborer ensemble un produit qui vous conviendra parfaitement, en fonction de votre taille et de vos goûts. Vu la tête de leurs modèles (essentiellement des softcups fins et délicats) je ne pense pas que ça convienne très bien aux fortes poitrines, mais moi je compte bien prendre un jour mon 28FF à deux mains et me laisser tenter. Ils ont des choses beaucoup trop mignonnes. Une fois de plus, la super blogueuse canadienne Windie défriche le terrain pour nous et a déjà passé des commandes chez eux, si vous voulez jeter un oeil à son avis.

Les soutiens-gorges de maternité et d’allaitement

Je ne peux pas finir mon article sans parler des soutiens-gorges de maternité ou d’allaitement, qui sont finalement le domaine qui s’y connaît le mieux en matière de soutiens-gorges sans armatures. Pour celles et ceux qui l’ignoreraient, les soutiens-gorges de maternité sont ceux qui sont conçus pour être portés pendant la grossesse alors que les soutiens-gorges d’allaitement sont ceux qui ont une petite attache aux bretelles permettant de découvrir votre sein et de donner votre éventuel lait maternel à qui bon vous semble sans vous déshabiller complètement. En gros, les soutiens-gorges de maternité sont des soutiens-gorges parfaitement normaux et, sauf si une petite attache à la bretelle vous terrifie, les soutiens-gorges d’allaitement aussi. Ce n’est donc pas une mauvaise idée d’aller regarder par là si vous avez envie d’investir dans du softcup.

Panache Sophie, disponible du 80D au 105M

Comme pour les softcups, beaucoup de marques de lingerie ont dans leur collection un modèle de maternité ou d’allaitement. Panache, par exemple, a le Sophie, aussi disponible en version maternité. Freya aussi en a un, plein de marques en ont, c’est la fête.

Royce Isabella Support And Maternity Bra, disponible du 85 au 105, bonnets B à K

Du côté des marques spécialisées, je pense tout d’abord à Royce qui fait des soutiens-gorges très simples qui ne font pas forcément rêver mais aussi d’autres, comme celui-ci, que je trouve plutôt mignons. Si vous cherchez bien, vous pouvez trouver des modèles de cette marque pour vraiment, vraiment pas cher, j’en ai notamment vu passer pas mal sur Ebay.

Hotmilk Her Desire Was Dangerous, disponible du 80 au 105, bonnets A à E

Hotmilk est une autre marque spécialisée dans les soutiens-gorges de maternité et d’allaitement. Son concept est de dire que, merde à la fin, c’est pas parce qu’on allaite ou qu’on est sur le point d’accoucher qu’on devrait être obligés de porter des soutiens-gorges super moches. Certains de leurs modèles sont très jolis et changent radicalement des soutiens-gorges d’allaitement ennuyeux qu’on a l’habitude de voir. Le soutien-gorge dont j’ai choisi la photo n’est disponible que jusqu’au E, mais Hotmilk a aussi des options jusqu’à un bonnet J, voire jusqu’à un bonnet L.

Si vous voulez plus d’idées de soutiens-gorges d’allaitement, cette page Busty Resources (le Wikipédia des seins, si je puis m’exprimer ainsi) répertorie les marques et modèles disponibles.

Ouf, voilà, cet article touche à sa fin ! J’espère avoir réussi à mettre ma mauvaise foi de côté et que cet article vous a plu, car il m’a été beaucoup demandé. En attendant vos retours, je vous adresse mes chaleureuses salutations et vous dis à la prochaine fois pour plus plus d’autorité mammaire !

Publicités

L’épineux sujet des soutiens-gorges sans armatures

Je suis en train de préparer un article sur les soutiens-gorges sans armatures, mais je suis confrontée à un petit problème.

Autant le dire tout de suite : je n’aime pas les soutiens-gorges sans armatures.

HORS DE MA VUE

HORS DE MA VUE

Enfin, c’est pas que je les aime pas, c’est que les circonstances qui incitent les femmes à rechercher des soutiens-gorges sans armatures m’énervent pas mal.

Il y a des situations de la vie qui peuvent pousser quelqu’un à vouloir investir dans un soutien-gorge sans armatures. Pendant l’allaitement ou la grossesse, après une opération, pour dormir, pour quelqu’un qui aurait une peau extrêmement sensible, une fibromyalgie ou une autre affliction qui l’empêche de porter des armatures, ou simplement l’envie d’avoir un soutien-gorge de ce type dans sa collection. Ce sont des circonstances tout à fait valables.
Sauf que 9,9 femmes sur 10 qui recherchent des soutiens-gorges sans armatures le font uniquement parce qu’elles détestent leurs soutiens-gorges classiques à la mauvaise taille. Oui, les soutiens-gorges à baleines sont inconfortables, oui ils sont douloureux, mais uniquement s’ils sont à la mauvaise taille ou à la mauvaise forme pour vous. Ou bien si vous êtes concernés par un des cas particuliers que j’ai cités plus haut. Il y a des femmes qui connaissent parfaitement leur taille mais à qui la moindre pression d’une baleine de soutien-gorge donne d’énormes plaques rouges sur la peau. C’est rare mais ça arrive. Mais si vous ne faites pas partie de ces cas particuliers, par pitié, mesurez-vous et recherchez une taille qui vous va. Les soutiens-gorges ne sont pas des instruments de torture, leur seule finalité est votre confort. Un soutien-gorge qui vous fait mal est un soutien-gorge qui ne vous convient pas, mais ça ne signifie pas que vous avez des seins bizarres qui ne tolèrent que les soutiens-gorges sans armatures. Vos seins ne sont pas bizarres. Ce n’est jamais votre corps le problème. Les soutiens-gorges sont faits pour s’adapter à vous, et en portant la bonne taille vous finirez forcément par trouver des soutiens-gorges qui vous iront et dans lesquels vous serez à l’aise.

Il y a aussi des gens qui refusent de porter des baleines parce qu’ils ont peur de choper le cancer du sein. Si c’est votre cas, je vous arrête tout de suite. Ponctuellement, des articles nous ressortent des études qui auraient prouvé un lien entre le port de soutien-gorge et la probabilité d’avoir un cancer. En gros, les soutiens-gorges, en exerçant une pression sur le corps, empêcheraient la lymphe de circuler et donc au corps d’éliminer les toxines via la lymphe. Cela conduirait à une concentration de toxines et de substances cancérigènes au niveau de la poitrine et boum le cancer. Donc autant porter des soutiens-gorges sans armatures, comme ça on réduit la pression du soutien-gorge et le risque de mourir, non ?
NON.
Première chose à savoir : ce ne sont pas des études au pluriel, c’est toujours la même étude qui ressort tout le temps. Une unique étude menée durant les années 80-90, donc déjà pas super récente, menée par des gens sans aucune crédibilité scientifique et qui a déjà été démontée des tonnes de fois.
Ce qui est reproché à cette étude est, entre autres, le manque de fiabilité des données, l’absence de preuve que la pression du soutien-gorge réduirait le flux de lymphe, et l’absence de mise en évidence de substances cancérigènes dans le corps humain capables de déclencher des cancers du sein. L’étude ne prend pas non plus en compte les autres facteurs de risques connus comme l’obésité, le nombre de grossesses, le régime alimentaire, la sédentarité ou la prise de médicaments contenant des hormones. Un autre élément qui n’est évidemment pas mentionné par les scientifiques mais que j’aimerais rappeler quand même : dans la mesure où l’écrasante majorité des femmes (et c’était déjà le cas dans les années 80 et 90) porte des soutiens-gorges à la mauvaise taille et qu’aucune vérification de la taille des interrogées n’a été effectuée au préalable, je pense qu’il est honnête d’affirmer que cette étude ne concerne pas le port de soutiens-gorges à la bonne taille. Donc même si ce n’était pas un ramassis de conneries, elle ne servirait qu’à prouver que les soutiens-gorges à la mauvaise taille sont néfastes, sans donner d’indication sur ceux qui sont à la bonne taille.

Le consensus sur cette étude est de dire que ceux qui l’ont menée l’ont volontairement biaisée et qu’en voulant à tout prix trouver des éléments pour blâmer le port de soutiens-gorges sans envisager d’autres causes, ils ont commis de grosses erreurs de méthodologie. Après, il n’y a pas non plus eu, à ma connaissance, d’étude prouvant que les soutiens-gorges avaient une influence absolument nulle sur le risque de cancer du sein. C’est donc à vous de juger si oui ou non vous voulez prendre toutes les précautions et ne plus porter de soutien-gorge mais, pitié, ne laissez pas cette étude influencer votre jugement. Sinon c’est la fête du slip, on peut considérer que corrélation et causalité sont deux choses identiques et que, plus les gens se noient dans leurs piscines, plus le nombre de films dans lesquels joue Nicolas Cage est important. Sachez juste que les Instituts américains de la santé, l’American Cancer Society, le National Cancer Institute et Breastcancer.org réfutent l’existence d’un lien entre soutiens-gorges et cancer du sein, et qu’ils sont plus fiables sur la question qu’une vieille enquête sans crédibilité.

Donc voilà, si vous faites partie des gens qui n’ont pas de problème particulier mais qui n’aiment juste pas trop les baleines parce que c’est jamais tout bien comme il faut puis c’est moins confortable, VOUS ÊTES PUNIS. Je vous interdis de lire mon prochain article avant de vous être mesurés. Enfin, vous faites comme vous voulez, mais sachez que je suis pas contente.

Pourquoi ne suis-je pas contente alors qu’après tout, c’est votre vie, si vous haïssez les baleines vous êtes dans votre bon droit ? Tout simplement parce que, au-delà de la désinformation sur les tailles de soutiens-gorges et le cancer, les soutiens-gorges sans baleines, ben, c’est moins bien. Vous avez le droit de les préférer, mais ils ne vous offriront jamais les avantages d’un vrai soutien-gorge. Niveau maintien, déjà, ça ne fait pas du tout la même chose. Là où un soutien-gorge à armatures soulève les seins et les sépare, un soutien-gorge sans armatures appuie sur les seins et les tient en place contre le torse comme un paquet au lieu de soulager le dos. Un bon soutien-gorge sans baleines doit compenser par d’autres biais pour quand même maintenir un minimum, et peu de marques ont la présence d’esprit de le faire. De plus, si vous avez du tissu mammaire qui a migré dans votre dos ou vos aisselles, il sera difficile de le faire revenir dans vos seins avec un soutien-gorge sans armatures. Les soutiens-gorges sans baleines sont aussi plus limités au niveau des styles, moins variés, souvent moins jolis et plus difficiles à trouver. Je trouve donc cela idiot de s’en contenter, à part en cas de nécessité.

Rien ne vous empêche de consulter l’offre de soutiens-gorges sans armatures, au contraire, mais faites-le pour les bonnes raisons. Vos seins vous remercieront. Je vais bien surmonter mon courroux et faire un article avec des modèles sans baleines, mais je ne le publierai pas avant que tout le monde se soit mesuré proprement, alors vous avez intérêt à être sérieux. Et si vous faites des bêtises, je le saurai.

Comment commander chez Comexim

Dans mon dernier article, je vous parlais de mon nouvel amour pour Comexim. Le seul souci dans cette histoire, c’est que commander chez une petite marque polonaise peut s’avérer un chouïa plus compliqué que de valider son panier Asos la main dans le slip. Le présent article a donc pour but de vous tenir la main et de vous expliquer comment, vous aussi, vous pouvez accéder à la grâce polonaise.

D’abord, choisir la bonne taille

Comexim utilise des tailles européennes qui, pour rappel, sont différentes des tailles anglaises qui sont elles-mêmes différentes des tailles italiennes qui sont elles-mêmes différentes des tailles franco-belgo-espagnoles. ON S’AMUSE BIEN, PAS VRAI ? Seules les tailles anglaises sont standardisées, le plus simple est donc de convertir à partir de là pour trouver sa taille chez Comexim. C’est donc l’heure des tableaux moches, en commençant par le tour de dos.

Taille anglaise

28

30 32 34 36 38

40

Taille française

75

80 85 90 95 100

105

Taille européenne/Comexim

60

65 70 75 80 85

90

Pour les bonnets, c’est un tout petit peu plus compliqué. Il y a une conversion simple possible mais Comexim a tendance à tailler un peu petit, donc il ne faut pas hésiter à prendre le bonnet au-dessus si jamais vous êtes entre deux tailles.

Taille anglaise

B

C

D

DD

E

F

FF

G

GG

H

HH

J

K

Taille Comexim

B

C

D

E

F

G

H

HH

J

K

L

M

N

Donc par exemple, si vous faites un 30E anglais (soit un 80F français), il vous faut probablement du 65F chez Comexim.

Ensuite, passer commande

Si vous tentez de passer commande sur le site de Comexim en utilisant la méthode normale « mettre dans le panier -> valider le panier -> payer », vous aurez probablement un message d’erreur vous disant que la livraison est impossible à votre adresse.

Ce ne sont que de vilains mensonges.

La livraison est tout à fait possible à votre adresse car Comexim livre dans le monde entier.

Ce qu’il faut faire, c’est passer par leur formulaire de contact. Une fois que vous avez repéré ce que vous voulez acheter, utilisez le formulaire et écrivez-leur une liste des articles que vous voulez et en quelle taille, ainsi que le pays de livraison afin qu’ils puissent estimer le coût total de votre achat.

Si vous êtes super motivés, le must c’est de leur écrire en polonais, vous pouvez alors utiliser ce petit guide de traduction. Pour ma part, je n’avais aucune envie de m’amuser à massacrer la syntaxe polonaise alors j’ai préféré leur écrire en anglais et tout s’est bien passé. Le niveau d’anglais d’Anna, la responsable du service client de Comexim, n’est pas génial, mais si vous utilisez un anglais simple et intelligible vous n’aurez aucun souci. Le message que je leur ai envoyé avait à peu près cette tronche :

« Hi,

I would like to place an order for a delivery in [le pays où j’habite, en l’occurrence la Suède].

I would like to order the following items:
[Nom du soutif 1], size [taille de soutien-gorge]
[Nom du bas 1], size [taille de la culotte]
[Nom du soutif 2], size [taille de soutien-gorge]
[Nom du bas 2], size [taille de mes fesses, à nouveau]

[Formules de politesse mignonnes, signature, blabla] »

Rien de bien compliqué, donc. Une fois ceci fait, vous recevrez un message d’Anna avec le total en zlotys et leur adresse Paypal afin de procéder au paiement. Vous pouvez payer directement en zlotys avec Paypal, donc pas besoin de faire de conversion. C’est aussi par Paypal que vous allez indiquer votre adresse de livraison. Une fois le paiement effectué, Comexim lancera le processus de fabrication/expédition de votre commande. Ils ont un peu tendance à ne pas communiquer, donc on a parfois l’impression de s’être fait ignorer, mais une absence de réponse après paiement ne veut pas dire que votre commande n’est pas en cours de traitement. Si votre compte en banque a été débité, c’est que c’est en cours. Alors pas de panique.

Note importante : Ne leur envoyez JAMAIS d’emails directement, passez toujours par le formulaire. Si votre commande traîne et que vous voulez savoir où elle en est, ou que vous voulez un numéro de suivi, passez par le formulaire. Pour une raison qui m’échappe, Comexim ne répond jamais aux mails directs mais répond toujours en quelques heures quand on passe par le formulaire. Donc économisez-vous du temps et du stress et oubliez les mails.

Peu de temps après, vous devriez recevoir un joli colis dans votre boîte aux lettres avec de chouettes timbres polonais dessus.

Ouh qu'il est joli.

Chic alors !

Et voilà !

Comexim Green Velvet et Florence

Salut à tous c’est l’expert moelleux pour un nouvel article de blog et je préfère vous prévenir tout de suite les gars, l’article d’aujourd’hui n’est pas à mettre entre toutes les mains.
– Mais. Comment tu peux mettre un article de blog dans les mains de quelqu’un ?
– Salut à tous c’est l’expert moelleux pour un nouvel article de blog et je préfère vous prévenir tout de suite les gars, l’article d’aujourd’hui n’est pas à mettre devant tous les yeux.
– C’est mieux.
– Puisque cet article contient tout un tas de trucs que vous êtes pas habitués à voir dans le monde des soutifs, genre des bandes qui maintiennent correctement la poitrine…
– Des bandes qui maintiennent correctement la poitrine ?!
– Des soutiens-gorges qui rendent bonnasse sans massacrer le tissu mammaire…
– Des soutiens-gorges qui rendent bonnasse sans massacrer le tissu mammaire ?!
– Un large choix de tailles…
– Un large choix de tailles ?!
– Ou encore un tabouret matelassé en formica.
– Un tabouret matelassé en formica ?!
– Ah ! Je l’savais, tu m’écoutais pas du tout.
– Oui.
– Bref. Aujourd’hui, pour essayer de préserver ce qui me reste de santé mentale, on va parler DE BONS SOUTIENS-GORGES.

*LIVE AND LET DIE RETENTIT DANS LA PIÈCE, L’AMBIANCE DEVIENT CHAUDE, EXPLOSIVE ET DORÉE, TOUT LE MONDE EST EN FEU*

Once you go Polish, you never go back

Comexim est une marque polonaise que je voulais essayer depuis longtemps car j’en ai toujours entendu beaucoup de bien. À chaque fois qu’une femme se plaint que ses soutiens-gorges manquent de projection dans le bas du bonnet ou que leurs armatures sont trop larges, il y a quelqu’un pour lui dire d’essayer Comexim. Comme ce sont des problèmes que je rencontre assez régulièrement, je me suis dit que ce serait peut-être la marque pour moi. J’ai même déjà vu des femmes essayer toutes les marques qui fabriquent leur taille et finir par ne plus porter que du Comexim tellement c’est bien.

Comexim Green Velvet

J’avais des vues sur le modèle Green Velvet depuis un moment, je le trouvais original et joli avec ses détails en velours vert ton sur ton. J’ai décidé de sauter le pas et de l’acheter après avoir vu une fille en faire une critique sur /r/ABraThatFits : il était parfaitement à sa taille en plus d’être très flatteur, et je me suis dit que moi aussi je méritais pareille bonnasserie. En plus j’ai très peu de soutiens-gorges qui se rapprocheraient, même de loin, du Green Velvet, dans la mesure où je n’ai quasi aucun soutien-gorge avec des bonnets rigides. Je suis Team Bonnets Souples, mais parfois il faut varier les plaisirs. J’ai également acheté le Florence, qui a une construction identique à celle du Green Velvet mais s’est avéré un peu différent à l’essayage.

Comexim Florence

Comexim Florence

J’ai commandé le Green Velvet en 60H (taille censée être plus ou moins équivalente à un 28FF anglais ou un 75H français) et il me va nickel. Il est vraiment, vraiment impeccable et très confortable.
Comexim est connu pour tailler petit au niveau du dos, comme Ewa Michalak et la plupart des marques polonaises en général, donc j’avais un peu peur que leur 60 taille comme un 26 UK/70 FR plutôt que comme un 28/75, mais en fait c’était parfait. Niveau bonnet, le H européen est à peu près équivalent au H français, donc c’est facile. J’aurais sûrement pu m’en sortir en prenant plus grand et en achetant le soutien-gorge en bonnet HH, mais j’aurais probablement perdu un des éléments essentiels de ce soutien-gorge : la bonnasserie. Le Green Velvet fait une très jolie poitrine et ça fait plaisir de voir des soutiens-gorges « bonnets profonds » (je mets ça entre guillemets parce que bon, je vais pas faire semblant d’avoir des gros seins) qui donnent une apparence pareille. Ses armatures englobent bien le sein et il ne me donne aucun quadboob, mais il est très flatteur aussi bien tout seul que sous un t-shirt.

Vue de l'intérieur des bonnets du Green Velvet prise à 4h du matin avec mon téléphone, ne me remerciez pas.

Vue de l’intérieur des bonnets du Green Velvet prise à 4h du matin avec mon téléphone, ne me remerciez pas.

Une des raisons pour lesquelles je suis Team Bonnets Souples, c’est que les bonnets rigides sont souvent difficiles à porter, surtout quand ils sont en une seule pièce. Quand le bonnet est en un seul morceau, il faut que le sein ait exactement la forme dudit morceau sinon il y aura des problèmes et souvent l’illusion que le bonnet est trop grand. Le Green Velvet, comme le Florence, n’est pas en un seul morceau et a plusieurs coutures à l’intérieur, il est donc plus facile à porter.

Vue de profil du Green Velvet. Le point où les coutures se rejoignent laisse de la place pour de la projection, mais la partie inférieure du bonnet est quasi verticale.

Vue de profil du Green Velvet. Le point où les coutures se rejoignent laisse de la place pour de la projection, mais la partie inférieure du bonnet est quasi verticale.

En terme de projection, Comexim a la réputation d’être un grand champion, mais je n’ai pas trouvé celle du Green Velvet et du Florence exceptionnelle. C’est vrai qu’ils ne me donnent pas ce problème récurrent du manque de projection en bas qui fait descendre l’armature et plisser le bas du bonnet. Mais pour quelqu’un qui a des seins très projetés, je ne sais pas si ce serait suffisant. Il y a bien une certaine projection au point le plus profond du bonnet, mais je ne le recommanderais pas à quelqu’un qui aurait une forte projection dans le bas du sein.
Le Florence, bien que construit exactement pareil, est moins projeté que le Green Velvet. Je crois que le tissu satiné peu souple qui décore l’extérieur du bonnet l’empêche d’épouser aussi bien la forme de la poitrine. Pour le coup, il me donne un très léger quadboob et j’aurais préféré l’essayer en 60HH.

Quand je parle de largeur des armatures, c’est de ça que je cause.

Pour les armatures, même chose, Comexim est réputé pour être un champion des armatures étroites. En gros, un problème récurrent pour beaucoup de gens est que la distance d’une extrémité de baleine à l’autre est trop importante. Par conséquent, les armatures reposent trop loin du tissu mammaire et cela peut être inconfortable, surtout si ça vient appuyer sur les côtes, et aussi un peu moche parce que ça fait des plis sur le côté.
Comexim, avec ses armatures étroites, règle ce souci. Alors certes, c’est embêtant pour les femmes qui ont besoin de bonnets larges, mais comme c’est bien plus difficile de mettre la main sur des bonnets étroits, plein de femmes ne jurent que par Comexim. Mais à nouveau, je n’ai pas trouvé les armatures si étroites que ça. J’ai besoin d’armatures un peu plus étroites que la moyenne mais pas super étroites non plus, et celles du Green Velvet et du Florence sont impeccables pour moi. Donc, à nouveau, pour les femmes à la recherche de bonnets très étroits, je me demande comment ça se passe.

La dernière chose importante quand on investit dans un soutien-gorge, c’est le rapport qualité/prix. À quelques zlotys près, les deux ensembles Comexim soutien-gorge + shorty m’ont coûté 40€ chacun. Et je les ai payés plein pot, mais si vous allez chercher dans leur page promotions, vous trouverez des soutiens-gorges à moins de 20€. C’est très, très abordable. Niveau qualité, on n’atteint pas le niveau d’Avocado car Comexim se veut clairement plus moyenne gamme et donc plus proche du reste de l’offre polonaise. Cependant, même s’il ne s’agit pas d’une marque luxueuse, les matériaux sont jolis, solides et agréables. Ce n’est pas une marque de lingerie fine et délicate, mais la qualité est irréprochable et justifie complètement ses 40€ par ensemble.

Le verdict final, c’est que je les adore, aussi bien le Florence que le Green Velvet. Ils sont jolis, ils sont différents de tout ce que j’ai d’autre dans mes tiroirs, ils me vont super bien, ils sont confortables, ils sont verts, bref, c’est la fête. Le seul souci, finalement, c’est que depuis que je les ai reçus je n’ai plus envie d’acheter autre chose que des soutiens-gorges polonais. Mais est-ce vraiment un problème ?

Pour les gros geeks de la soutiferie, voici le lien Bratabase vers mes deux soutiens-gorges tels que je les ai mesurés :